•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guerre en Ukraine : l’OSM ne fera pas jouer le pianiste russe Alexander Malofeev

Un jeune homme blond est au piano.

Le pianiste russe Alexander Malofeev est âgé de 20 ans.

Photo : Facebook/Alexander Malofeev

Radio-Canada

L’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) a décidé de retirer le pianiste russe Alexander Malofeev des concerts Michael Tilson Thomas : monumental prévus cette semaine, à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Il serait inapproprié d’accueillir M. Malofeev cette semaine, a déclaré l’OSM dans un communiqué émis mardi après-midi, soulignant l’ampleur des graves répercussions sur la population civile de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe.

Nous continuons toutefois de croire qu’il est important de maintenir nos relations avec des artistes, quelle que soit leur nationalité, qui portent des messages de paix et d’espoir, et espérons pouvoir accueillir cet artiste d’exception lorsque le contexte s’y prêtera, a ajouté l’institution culturelle, qui a précisé qu’elle allait faire un don pour soutenir le peuple ukrainien.

La guerre en Ukraine a des répercussions là où on ne l'aurait pas imaginé. Un jeune pianiste russe virtuose, Alexander Malofeev, devait se produire cette semaine en concert avec l'Orchestre symphonique de Montréal, mais l'OSM a décidé d'annuler sa participation.Un reportage de Nabi-Alexandre Chartier.

Cette décision fait suite à celle de la Vancouver Recital Society, qui a choisi de ne pas tenir le concert prévu en août du jeune prodige russe. C’est la troisième fois que la venue d’Alexander Malofeev à Vancouver est annulée, les précédents concerts n’ayant pu avoir lieu en raison de la pandémie.

La dernière chose que je voulais était de faire venir un artiste de 20 ans à l’Orpheum de Vancouver et que le théâtre soit encerclé par des gens qui manifestent, a expliqué Leila Getz, fondatrice et directrice artistique de la Vancouver Recital Society.

Dans un message publié lundi sur Facebook, Alexander Malofeev a expliqué avoir refusé de faire des déclarations aux journalistes, car cela le rend mal à l’aise et parce qu’il craint pour sa famille en Russie : Je crois que la culture russe, la musique russe en particulier, ne devrait pas être ternie par cette tragédie, bien qu’il soit impossible de rester en dehors de ça désormais. Honnêtement, tout ce que je peux faire, c’est prier et pleurer.

La chose la plus importante à faire maintenant est d’arrêter ce bain de sang, a-t-il ajouté. Tout ce que je sais, c’est qu’en répandant la haine, rien ne s’améliorera cela causera juste plus de souffrance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !