•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coût de la vie fait hausser la demande des banques alimentaires en N.-É.

Quatre camions blancs dans un stationnement.

Camions de livraison de Feed Nova Scotia à l'extérieur de l’entrepôt à Dartmouth en mars 2020.

Photo : Radio-Canada / Paul Poirier

Radio-Canada

Un nombre croissant de familles néo-écossaises se tournent vers les banques alimentaires, car la flambée des prix de l'épicerie et du carburant exerce une pression supplémentaire sur les budgets des gens.

Les prix des denrées alimentaires augmentant plus rapidement qu'ils ne l'ont fait en plus d'une décennie, les organismes de bienfaisance locaux constatent une demande croissante pour leurs services.

Il y a beaucoup de gens qui vivent très près de la ligne, a déclaré Nick Jennery, directeur général de Feed Nova Scotia.

Entre août 2021 et janvier 2022, le nombre de nouvelles personnes qui se tournent vers l'organisation pour obtenir de l'aide est passé de 600 à 900. Feed Nova Scotia fournit un réseau d'environ 140 banques alimentaires et programmes de repas dans toute la province.

La hausse des coûts de transport des aliments crée des défis

Les coûts d'achat de nourriture et d'essence créent également des défis pour l'organisation elle-même.

Nous achetons environ un million de dollars de nourriture par an et nous avons de gros camions qui sont sur la route pour livrer toute cette nourriture, ce qui signifie que nous en avons moins pour notre argent, dit Nick Jennery.

Le coût pour fournir de la nourriture aux personnes qui en ont le plus besoin devient de plus en plus difficile.

Nick Jennery, directeur général de l'organisme Feed Nova Scotia

Nick Jennery, directeur général de l'organisme Feed Nova Scotia dit que la demande augmente, mais que les frais d'exploitation de l'organisme augmentent aussi.

Photo : Radio-Canada

Les défis sont très semblables chez Parker Street Food and Furniture Bank, qui est également mise à rude épreuve par la situation actuelle.

Par rapport à la même période l'an dernier, le nombre de personnes demandant des boîtes de nourriture à l'organisme de bienfaisance d'Halifax a augmenté de 22 %.

Il y a une tendance à ce que les clients continuent de venir plus fréquemment, ce qui signifie qu'ils deviennent dépendants de nous pour l'aide alimentaire, au lieu que nous soyons un programme alimentaire d'urgence ou complémentaire, explique Amgad Zaky, directeur des relations avec les donateurs.

Il ajoute qu’il est difficile de trouver plus de bénévoles pour répondre à la demande, et de trouver des fonds pour un nouveau camion frigorifique, car celui qu'ils ont actuellement est en fin de vie.

C'est extrêmement préoccupant. Surtout qu’on s’attend à ce que le nombre de personnes qui demande de l’aide continue d’augmenter, croit Amgad Zaky.

Les gens peuvent contacter directement la Parker Street Food and Furniture Bank s'ils ont besoin d'aide.

Feed Nova Scotia recommande aux gens d'appeler le 211 dans un premier temps. Des dispositions peuvent ensuite être prises pour mettre les gens en contact avec le personnel de Feed Nova Scotia qui peut organiser la livraison de boîtes de nourriture.

Avec les informations de Gareth Hampshire de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !