•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Groupe Fari, la Ville de Rimouski et le regroupement de citoyens s’entendent

Chargement de l’image

Le Groupe Fari projette de construire une résidence pour aînés sur la rue des Flandres à Rimouski (archives).

Photo : Ville de Rimouski

Le Groupe Fari et le regroupement de citoyens opposés au projet de construction d'une résidence pour aînés en sont arrivés à une entente hors cour. Le projet pourra donc aller de l'avant moyennant quelques améliorations à l'urbanisme du voisinage auxquelles le conseil municipal de Rimouski a donné son approbation lundi soir lors de la séance publique.

Après négociations, les parties ont choisi de mettre fin à ces procédures pour éviter les frais et les inconvénients associés aux processus judiciaire.

On devrait être en mesure de signer dans les [...] prochains jours pour s'assurer que le règlement hors cour prenne effet et qu'on puisse procéder avec le projet, a assuré le maire de Rimouski, Guy Caron, lors de la séance du conseil municipal.

Le Groupe Fari souhaite construire une résidence pour aînés sur un terrain de la rue des Flandres à Rimouski.

Pour ce faire, le promoteur a soumis un projet particulier de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (PPCMOI) à la Ville. Ce projet a été présenté au public en février 2021.

Un PPCMOI, s'il est approuvé par le conseil municipal, permet d'autoriser un projet sans avoir à modifier les normes ou le zonage établis dans le secteur visé.

Chargement de l’image

Le projet pourrait ressembler à ceci. Le bâtiment serait alors construit en quatre ailes de différents niveaux.

Photo : Ville de Rimouski

Le conseil municipal a, en avril 2021, donné son approbation par résolution à ce projet particulier de construction.

En juin 2021, un groupe de citoyens opposé au projet tel que présenté a introduit un recours judiciaire à l'encontre de la Ville et du Groupe Fari visant notamment à faire déclarer nulle la résolution.

En acceptant les termes de cette entente hors cour intervenue entre le Groupe Fari, le groupe de citoyens et la Ville de Rimouski, la Ville s'engage maintenant à mettre en place des infrastructures pour améliorer la circulation et le partage de la route dans le secteur.

Engagements de la Ville de Rimouski

  • Amélioration de la traverse piétonnière de la rue des Flandres, au coin de la rue Sylvain-Lelièvre;
  • Élargissement de la voie d'accès pour la boîte à lettres du côté nord de la rue des Flandres;
  • Construction d'un trottoir entre l'extrémité est de la rue Sylvain-Lelièvre et le projet du Groupe Fari;
  • Aménagement d'une traverse piétonnière avec panneau lumineux en face du projet du Groupe Fari;
  • Analyse effectuée par une firme spécialisée des mesures d'atténuation de la vitesse supplémentaires qui pourraient être nécessaires;
  • Proposition de modification qui vise la norme de hauteur des clôtures pour les lots situés autour du projet de construction.

C'était la contrepartie qui était demandée à la Ville. Maintenant, la Ville [ignore] s'il y a eu des ententes entre les autres parties, entre le Groupe Fari et les citoyens eux-mêmes. Donc ça, ça a pu se produire, a expliqué Guy Caron lors de la mêlée de presse qui a suivi la séance du conseil municipal.

La limite de vitesse sur la rue des Flandres a déjà été abaissée à 40 km/h et certains passages piétonniers avaient été ajoutés sous la forme d'un projet pilote en avril 2021.

Cette limite de vitesse à 40 km/h sera bientôt étendue à l'ensemble des rues résidentielles de la ville.

Chargement de l’image

Le projet de résidence pour aînés du Groupe Fari doit prendre place à cet emplacement, sur la rue des Flandres, à Rimouski.

Photo : Ville de Rimouski

La Ville a aussi accepté de protéger le boisé qui se trouve à l'arrière du projet et l'espace vert situé en face du projet de construction.

La conseillère du district de Saint-Pie-X, Mélanie Bernier, a indiqué qu'elle s'était retirée des discussions sur cette question et elle s'est abstenue de voter sur la résolution.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !