•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta suspend la collecte de la taxe provinciale sur les carburants

Jason Kenney est debout sur un podium derrière un micro et devant des drapeaux.

Jason Kenney a annoncé un plan d'aide pour faire face aux prix de l'essence.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a annoncé un plan d’aide financière pour soutenir les consommateurs face au prix élevé de l’essence.

Suspension de la taxe provinciale sur les carburants

À compter du 1er avril, le gouvernement veut mettre fin à la collecte de la taxe provinciale sur les carburants.

Le gouvernement devra passer un projet de loi pour mettre en place ces changements.

La suspension serait en vigueur tant que le prix de référence du pétrole brut West Texas Intermediate (WTI) restera supérieur à 90 $ US le baril, précise Jason Kenney. La perception de la taxe provinciale sur les carburants reprendra lorsque le prix du WTI tombera sous les 80 $ US, ajoute-t-il.

Le gouvernement reverra sa politique chaque trimestre et la changera au besoin qu’à partir du 1er juillet.

À l’heure actuelle, les Albertains payent une taxe provinciale de 13 cents le litre pour l’essence et de 4 cents pour le diesel coloré.

Rabais sur l’électricité

Le gouvernement offrira également des remises de 150 $ sur l'électricité pour aider la population à payer les factures élevées de cet hiver.

Plus de 1 million de foyers, de fermes et d'entreprises devraient bénéficier d'un rabais mensuel de 50 $ pendant trois mois, affirme le communiqué.

Les autres détails concernant notamment le calendrier des remises seront discutés avec les services publics et les régulateurs.

La remise sur l'électricité se combinera avec le rabais sur le gaz naturel qui a été annoncé dans le budget de 2022, indique la province.

Le gouvernement de l’Alberta reçoit des milliards en redevances pétrolières et croit pouvoir donner ces rabais grâce aux prix du baril de pétrole très élevés en ce moment, bien au-dessus des prévisions budgétaires.

Lorsque le budget 2022 a été mis sur pied, les prix du pétrole se situaient entre 70 $ US et 75 $ US par baril. Depuis, le prix du pétrole a atteint 110 $ US le baril.

L'un des aspects positifs de cet important allégement fiscal est qu'il n'aura pas d'incidence négative sur notre position budgétaire, affirme le premier ministre.

Le 1er avril, le taux de la taxe fédérale devrait à nouveau augmenter, passant d'un peu moins de 9 cents par litre à un peu plus de 11 cents par litre.

Jason Kenney veut revoir Keystone XL

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a poussé les prix du pétrole à des niveaux jamais vus depuis huit ans. Les compagnies pétrolières évitent le brut russe.

Selon le premier ministre Jason Kenney, l’Alberta pourrait contribuer aux exportations vers les États-Unis en poursuivant le projet Trans Mountain.

Il ajoute que le Président américain, Joe Biden, devrait se tourner vers l’Alberta et rouvrir la discussion sur la poursuite du projet de construction du pipeline Keystone XL.

Avec l’infrastructure qui est déjà là, on peut le terminer d'ici un an pour ajouter presque 900 000 barils par jour, affirme Jason Kenney lors de la conférence de presse.

Jason Kenney se défend d’être opportuniste en rappelant que le gouvernement ukrainien a demandé que le monde mette fin aux exportations de l’énergie russe.

Le premier ministre du Royaume-Uni [...] a exigé que l'Amérique du Nord produise davantage de pétrole et de gaz naturel pour remplacer les exportations russes, ajoute-t-il. Je crois que c'est un consensus global.

Lundi matin, le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Alberta a appelé à des mesures similaires.

Le NPD demande une suspension de la taxe de 13 cents le litre ainsi que des remises en argent pour le prix de l'électricité, a indiqué la porte-parole de l'opposition en matière d’énergie, Kathleen Ganley, lors d’une conférence de presse lundi matin.

Toutefois, dans un communiqué, le NPD de l’Alberta qualifie de faux rabais le rabais sur l’électricité offert par le gouvernement et affirme qu’il viendra trop tard.

La Fédération canadienne des contribuables applaudit la décision du gouvernement Kenney.

L'élimination de la taxe provinciale sur l'essence est une excellente façon de donner un répit aux contribuables, affirme son directeur albertain Kevin Lacey, dans un communiqué.

Conséquences négatives sur l’économie

Selon l’économiste de l’Université de Calgary, Trevor Tombe, le rabais de 150 $ sur l'électricité est une bonne idée, car il permet d’amortir les dépenses et le coût de la vie des consommateurs.

Toutefois, il estime que la réduction de 0,13 $ sur le prix du gaz aura des effets pervers sur l’économie.

La plus grande partie de l'augmentation des prix est due au changement du prix du pétrole brut, pas à la taxe carbone, rappelle-t-il.

Il explique que les marchés répondent à la baisse de l’offre au niveau mondial par des augmentations de prix qui visent à la fois à augmenter la production et à diminuer la consommation.

Ce signal de prix incite donc fortement les consommateurs à trouver des moyens de consommer moins et une modification des taxes pourrait annuler une partie de cette incitation, note-t-il.

De ce fait, intervenir sur le prix de l’essence pourrait avoir des conséquences contre-productives sur l’économie et si le gouvernement veut aider les familles, il devrait faire un transfert direct d'argent, et non jouer avec les prix, estime l’économiste

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.