•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philippe Pagé sera candidat à l’investiture de Québec solidaire dans Richmond

Le maire de la municipalité de Saint-Camille, Philippe Pagé.

Philippe Pagé est présentement maire de la municipalité de Saint-Camille.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Radio-Canada a appris que Philippe Pagé, maire de Saint-Camille, sera candidat à l'investiture dans Richmond pour Québec solidaire en vue des prochaines élections provinciales.

L'information a été confirmée par le parti en fin de matinée dimanche.

L'annonce officielle sera faite lundi à 13 h au P'tit bonheur de Saint-Camille. La porte-parole solidaire, Manon Massé, et la députée de Sherbrooke, Christine Labrie, seront sur place pour présenter le candidat.

Il s’agit de la deuxième personnalité connue en Estrie qui se présente pour ce parti dans la région. Le mois dernier, la Dre Mélissa Généreux a annoncé vouloir briguer les suffrages dans Saint-François sous la même bannière.

La circonscription est représentée depuis 2018 par le caquiste André Bachand. Il avait réussi à déloger le Parti libéral du Québec, qui avait été élu dans Richmond depuis 1981.

Ancien militant du Parti québécois

Après ses études en enseignement de l’univers social au secondaire à l’Université de Sherbrooke, Philippe Pagé a mis l’éducation de côté pour se consacrer à la politique.

Avant son parcours au palier municipal, il s’est impliqué au sein du Parti québécois pendant de nombreuses années.

Le citoyen de Saint-Camille a été attaché politique du ministre de la Santé Réjean Hébert de 2012 à 2013 et du député bloquiste André Bellavance en 2015.

Il a également été président du Parti québécois en Estrie en 2015 et a participé à l’organisation de la campagne à la direction du parti de Pierre Karl Péladeau dans la région.

Si certains citoyens de Saint-Camille craignent de perdre leur maire, ils ne sont pas surpris de ce tournant de sa part vers la politique provinciale. Les citoyens rencontrés par hasard par l'équipe de Radio-Canada considèrent que M. Pagé a sa place sur la scène politique. Ça va être le meilleur, j'en suis sûr, a déclaré une passante. Je lui lève mon chapeau entant que citoyen de Saint-Camille, a lâché avec fierté Denis Ramier. Le conseiller municipal, Enzo Marceau, se réjouit également de cette nouvelle. C'est un risque qui en vaut la chandelle. Si on est pour avoir un candidat d'un parti beaucoup plus progressiste dans la région, ce serait un avantage net, a-t-il fait savoir.

Expertise en agriculture

Depuis plus de six ans, Philippe Pagé œuvre au sein de la Fédération de la relève agricole du Québec, dont il est maintenant le directeur général.

Il a lui-même été travailleur agricole de 2013 à 2016 dans l'entreprise porcine familiale. Le milieu agricole voit d'un bon œil ce lancement en politique provinciale. C'est un gros domaine très diversifié et d'avoir des gens qui viennent du milieu et qui connaissent le domaine, c'est un plus justement pour faire connaître les différentes problématiques agricoles, a expliqué le président de l'Union des producteurs agricoles en Estrie, Michel Brien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !