•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visa et Mastercard suspendent toutes leurs activités en Russie

Gros plan sur une vitrine dans laquelle sont affichés les logos d'American Express, de Mastercard et de Visa. Une boutique en arrière-plan.

Les principaux opérateurs de services de crédit ont suspendu leurs activités en Russie.

Photo : Associated Press / Mark Lennihan

Deux grands noms des transactions à crédit, Visa et Mastercard, annoncent la suspension totale de leurs activités en Russie, dans la foulée de l'invasion de l'Ukraine par les troupes du Kremlin.

Il y a quelques jours, déjà, les deux entreprises avaient fait savoir qu'elles excluaient les institutions financières russes de leurs réseaux financiers. Dans des communiqués transmis en fin d'après-midi, heure de l'Est, samedi, elles disent avoir été poussées à agir ainsi en raison de la guerre déclenchée par Moscou.

Au cours des prochains jours, lit-on dans ces annonces, il deviendra progressivement impossible d'effectuer des transactions avec des cartes Visa ou Mastercard émises en Russie, tout comme il sera impossible d'effectuer des opérations, sur le territoire russe, avec des cartes de l'étranger.

Selon le Wall Street Journal, en 2020, Visa et Mastercard ont traité 74 % des transactions financières effectuées en Russie.

Cette décision s'ajoute aux nombreuses sanctions économiques et suspensions de services commerciaux qui ont été annoncées depuis le début du conflit, il y a 10 jours.

Parmi les entreprises qui ne font plus affaire en Russie, ou qui ont fait part de leur intention d'y suspendre leurs activités, on compte des noms aussi variés qu'IKEA, les avionneurs Boeing et Airbus, les fabricants automobiles Ford, Mercedes-Benz et Daimler Truck, la plateforme d'hébergement Airbnb, Disney, le brasseur Carlsberg, Apple, et bien d'autres.

Le président américain Joe Biden a salué les décisions de Visa et Mastercard de suspendre leurs activités en Russie lors d'un entretien avec son homologue ukrainien Volodimir Zelenski, a annoncé samedi la Maison-Blanche.

Réagissant sur Twitter, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie du Canada, François-Philippe Champagne, s'est dit heureux de la décision. On doit tous faire notre part pour aider l'Ukraine et condamner cette agression injustifiée, a-t-il ajouté.

La Banque de Russie, de son côté, a soutenu que toutes les cartes Visa et Mastercard émises par des banques russes allaient continuer à fonctionner sur le territoire russe, jusqu'à leur expiration.

Les opérations avec ces cartes sont gérées par le système national des cartes bancaires et les sanctions n'y ont aucun impact, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

La banque centrale a toutefois recommandé aux Russes voyageant à l'étranger d'emporter de l'argent liquide ou la carte bancaire russe Mir.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !