•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec investit 5,7 M$ pour soutenir les familles immigrantes

L’organisme SANA Trois-Rivières reçoit un financement pour le projet ICI-Famille qui permettra à ces familles de mieux s’intégrer dans leur milieu.

Le ministre Jean Boulet, derrière un micro, répond aux journalistes.

Le ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, et aussi ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, de passage au SANA Trois-Rivières pour une annonce concernant l'intégration des familles immigrantes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec octroie 5 750 000 $ pour faciliter l’intégration des familles de nouveaux arrivants. Ce financement servira à « implanter les services des intervenants communautaires interculturels (ICI) pour assurer la liaison entre les familles immigrantes et les services publics de protection de la jeunesse ainsi que les services destinés aux jeunes en difficulté », indique Québec.

Les intervenants, écrit-on, vont également faire de la prévention en matière de protection à l’enfance et à la jeunesse. Le programme qui rassemble ces services, lancé par le gouvernement, s’intitule ICI-Famille.

Le financement vise à offrir un meilleur accès aux nouvelles familles aux services sociaux publics et communautaires de proximité. Le SANA Trois-Rivières bénéficiera d’ailleurs de 90 000 $ sur trois ans pour démarrer le projet ICI-Famille.

[Le projet] va surtout [aider] à mieux faire le suivi, parce que des fois le système, on ne le connaît pas et ça fait peur. Alors, c'est sûr qu'on va voir de la résistance, comme famille, comme immigrant, on va avoir de la résistance [aux intervenants] parce qu'on ne le connaît pas. Mais les intervenants ICI-Famille vont faire les liens entre les services qui sont pour la protection de la jeunesse et les familles, explique Ivan Suaza, directeur général du SANA Trois-Rivières.

L’organisme communautaire et 13 autres dans ce domaine au Québec vont contribuer à mettre le programme en place dans leur région ou leur localité.

Québec indique que ce financement donne suite aux recommandations du rapport de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (commission Laurent), qui fait mention de barrières qui entravent l'accès aux services sociaux et de santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !