•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Heather Stefanson défend son dévouement envers ses fonctions face au NPD

La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson, parle aux journalistes lors du discours du Trône, le 23 novembre 2021.

Heather Stefanson a pris un congé maladie en mai dernier, au moment où le Manitoba commençait à transférer des patients à l'extérieur de la province par manque de lits dans ses hôpitaux.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson, nie avoir pris des congés de fin de semaine lorsqu’elle était ministre de la Santé.

Le Nouveau Parti démocratique du Manitoba (NPD) l’a mise au pied du mur en présentant son calendrier de travail, qu’il a pu obtenir grâce à une demande d'accès à l'information.

Le NPD a porté cette accusation jeudi en lui demandant de défendre son engagement envers ses responsabilités.

L’agenda de Heather Stefanson lorsqu’elle était ministre de la Santé, de janvier à août 2021, montre un éventail de réunions prévues, y compris certains soirs, mais la plupart des week-ends ne présentent aucun rendez-vous.

Selon l’opposition officielle, c’est une preuve qu'elle n'était pas concentrée sur ses responsabilités ministérielles les samedis et dimanches, alors que la pandémie de COVID-19 mettait le système de santé à rude épreuve.

Heather Stefanson assure que le calendrier ne reflète pas adéquatement le temps qu'elle consacrait à ses tâches.

Chaque heure de chaque jour, ils savent que nous recevons des messages texte et des appels téléphoniques. Ces appels n'apparaissent pas toujours dans notre calendrier, a soutenu Mme Stefanson pendant la période de questions à l'Assemblée législative.

Je suis absolument dévouée aux gens de cette province pour qu'ils aient un meilleur endroit où vivre.

La pandémie exige un travail en continu, selon le NPD

Selon le parti de l’opposition, en tant que ministre de la Santé, Mme Stefanson aurait dû travailler 24 heures sur 24 pendant les périodes difficiles de la pandémie.

Les Manitobains ne prennent pas congé les week-ends pendant la crise, et nous ne devrions pas nous attendre à ce que nos dirigeants fassent différemment, a lancé la porte-parole du NPD, Nahanni Fontaine.

Des députés du PC se rallient à la défense de Mme Stefanson

Selon l'actuelle ministre de la Santé mentale, Sarah Guillemard, il est déplorable qu'une féministe autoproclamée s'en prenne à une mère qui travaille et qui a atteint le plus haut niveau de fonction dans cette province, a-t-elle dit en s'adressant à la députée de St. Johns.

Le chef parlementaire Kelvin Goertzen admet qu'il a eu des différends avec des ministres de la Santé de différents partis politiques, mais qu'il n'a jamais dénigré leur éthique de travail.

C'est l'un des postes les plus difficiles de cette législature. La première ministre, cette ancienne ministre de la Santé, a accepté ce poste et, comme tous les autres ministres de la Santé, a un agenda chargé jour et nuit.

Nahanni Fontaine souligne que les ministres du gouvernement ont du personnel qui tient leur calendrier de façon méticuleuse.

Elle soutient qu'il n'est pas acceptable que Mme Stefanson prétende qu'elle travaillait les fins de semaine, alors que son calendrier ne l'indique pas.

J'ai du mal à croire que, compte tenu de la possibilité dont disposent les ministres en matière de dotation en personnel et des exigences qu'ils ont en tant que ministres, cela ne serait pas enregistré, a-t-elle affirmé.

En tant que députée de l'opposition, Mme Fontaine ajoute qu'il lui arrive de répondre à des courriels et à des appels à minuit, ce qui, selon elle, devrait figurer dans l'agenda de Mme Stefanson, si elle faisait de même.

Le chef du Parti libéral du Manitoba, Dougald Lamont, n'abonde pas dans le même sens que le NPD.

Il soutient qu'il travaille lui-même le soir et la fin de semaine, mais qu'il ne l'inscrit pas toujours à son agenda.

Avec un système de santé en crise et une guerre en Ukraine, le NPD a fait une demande d'accès à l'information qui peut ou non montrer quelque chose. C'est vraiment pathétique , a-t-il déploré.

Avec les informations d'Ian Froese

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !