•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Service de police de Saskatoon lance un projet pilote de caméras d’intervention

Une caméra d'intervention sur l'uniforme d'un policier de Saskatoon.

La formation a commencé cette semaine, avec 40 caméras réparties dans quatre équipes.

Photo : Dan Zakreski/CBC

Radio-Canada

Le chef de la police de Saskatoon, Troy Cooper, annonce le début d'un projet pilote permettant d’équiper les policiers municipaux de caméras d'intervention.

Troy Cooper estime qu’avec ce projet le Service de police de Saskatoon se dote d’un outil complémentaire dans le cadre du maintien de l'ordre.

C'est une perspective différente sur ce qui s'est passé. Qu'est-ce que le policier a vu et entendu? a illustré le chef Cooper mardi.

La formation a commencé cette semaine, avec 40 caméras réparties dans quatre équipes. Ces policiers munis d’une caméra devraient être dans les rues d’ici la fin du mois de mars.

Inclus dans le budget 2021 de la police, le coût du projet est évalué 491 000 $. Ce projet pilote de deux ans s'inscrit dans la lignée de ceux lancés par les services de police de Calgary et de Toronto.

Il s'agit d'une question de politique, et pas seulement de technologie, a déclaré M. Cooper.

Le sergent du Service de police de Saskatoon Tom Gresty a ajouté que les policiers seront munis des mêmes caméras que celles utilisées à Calgary. Elles enregistreront des situations lorsqu'un agent de police est engagé dans une enquête ou une application de la loi. Le policier sera appelé à commencer l’enregistrement. Des sons et des lumières clignotantes lui indiqueront, ainsi qu’au public, que l'appareil enregistre.

Après l’intervention, le policier pourra revoir l'enregistrement, mais il ne pourra pas en modifier le contenu.

La police souligne que les caméras d'intervention contribueront à fournir des compléments d’enquête et à résoudre les plaintes et les cas devant le tribunal plus rapidement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !