•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau bond du prix de l’essence dans l’Est-du-Québec

Le pistolet d'une pompe à essence est installé pour remplir le réservoir d'un véhicule.

Le prix de l'essence a fait un bond important mercredi dans certaines villes de l'Est-du-Québec. (archives)

Photo : CBC / Matthew Howard

Radio-Canada

Le prix à la pompe a encore fait un bond mercredi dans certaines villes du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, alors que des stations-service de Rivière-du-Loup, de Rimouski et de Gaspé détaillaient le litre d'essence à 1,78 $. À Baie-Comeau, le prix à la pompe atteignait 1,74 $ le litre chez certains détaillants.

D'autres lieux de vente affichaient le litre de carburant à 1,66 $, entre autres, dans des stations-service de Matane et de Rimouski en début d'après-midi mercredi.

Les prix indiqués à cette pompe à essence de Rimouski indiquent des prix au-delà de 1,78.4 $ le litre.

Le litre de Super se détaille à près de 2 $ à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Conflit en Ukraine

Dans une réponse transmise par écrit, CAA-Québec indique que cette hausse des prix serait liée à la guerre en Ukraine.

Tous les indicateurs pétroliers sont en forte hausse présentement en raison des attaques menées par la Russie (important producteur pétrolier) en Ukraine, écrit-on.

CAA-Québec ajoute que cette hausse des indicateurs a des répercussions sur les coûts d'acquisition du carburant pour les stations-service, et donc sur le prix à la pompe. À l'heure actuelle, il est impossible de savoir combien de temps cette situation perdurera, indique aussi l'organisme, toujours par écrit.

Le professeur en sciences économiques à l'Université d'Ottawa, Jean-Thomas Bernard, estime lui aussi qu'il est difficile de prévoir l'impact de telles crises sur le prix du pétrole.

J'observe le prix du pétrole depuis les crises pétrolières de 73 et de 79 et, même encore aujourd'hui, j'ai beaucoup de surprises. Donc, c'est très très difficile de prévoir pour le court terme et surtout le long terme d'où s'en ira le prix du pétrole, explique-t-il.

Une affiche montre le prix de l'essence.

Le prix de l'essence affiché à cette station-service de Rimouski est de 1,78.2 $, le litre.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Quel est le « prix réaliste »?

Pour le Bas-Saint-Laurent, CAA-Québec indique sur son site web que le prix réaliste à la pompe devrait se situer à 1,69 $ le litre mercredi. Ce prix réaliste est établi à 1,72 $ le litre pour la Gaspésie et à 1,67 $ le litre sur la Côte-Nord.

Des prix records avaient déjà enregistré au début de mois de février dans l'Est-du-Québec, où le prix à la pompe dépassait 1,60 $ le litre.

Avec des informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !