•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film CODA remporte le 1er prix aux SAG Awards

Trois acteurs et deux actrices montrant leur trophée lors des SAG Awards.

De gauche à droite, les interprètes Daniel Durant, Marlee Matlin, Emilia Jones, Eugenio Derbez et Troy Kotsur

Photo : Twitter/Marlee Matlin

Agence France-Presse

Le film indépendant CODA : le cœur à la musique (CODA), qui relate l'histoire d'une famille sourde en difficulté, a remporté dimanche le premier prix des SAG Awards, récompenses décernées par le syndicat des acteurs américains qui pèsent généralement lourd dans la course aux Oscars.

Nouvelle version du film français La famille Bélier (2014), d'Éric Lartigau, CODA : le cœur à la musique suit l’histoire de Ruby, une adolescente qui jongle entre ses ambitions musicales et la dépendance de ses parents et de son frère à son égard pour communiquer avec les autres, parce qu'elle est la seule personne non sourde de la famille.

Le titre est l'acronyme de child of deaf adults, qui signifie littéralement enfant de parents sourds.

Nous, les actrices et acteurs sourds, avons parcouru un long chemin, a déclaré en langue des signes Marlee Matlin, visiblement ébahie alors qu'elle recevait, aux côtés des autres interprètes du film, la statuette de la catégorie phare de la meilleure distribution. Matlin, première actrice sourde à être oscarisée, en 1987, joue la mère de Ruby.

Cela confirme le fait que nous, actrices et acteurs sourds, pouvons travailler comme n'importe qui d'autre, a-t-elle ajouté, avant d'apprendre au public le signe signifiant je t'aime.

Un bon indicateur en vue des Oscars

Les SAG Awards sont décernés par des acteurs et des actrices. À ce titre, ils sont considérés comme un très bon indicateur en vue des Oscars, car les interprètes constituent également le collège le plus nombreux (environ 10 000) au sein de l'Académie des arts et sciences du cinéma, qui décerne les statuettes d’or.

CODA : le cœur à la musique, sorti sur Apple TV+ après une surenchère au festival du film indépendant Sundance l'année dernière, où il a rapporté un record de 25 millions de dollars américains, a également remporté le prix du meilleur acteur secondaire pour Troy Kotsur.

Kotsur, qui joue le rôle du père de Ruby, a remercié les réalisateurs et les réalisatrices d'avoir cru dans leurs interprètes, et de les avoir choisis de manière authentique.

Will Smith et Jessica Chastain, meilleur acteur et meilleure actrice

Will Smith a remporté le prix du meilleur acteur pour La méthode Williams (King Richard), qui raconte l'ascension incroyable de Serena et Venus Williams, des rues difficiles de Compton aux courts de tennis les plus prestigieux.

Will Smith y incarne leur père, Richard, dont il a loué le pouvoir de conviction qui frise la folie et qui dépasse parfois les limites – chose absolument nécessaire pour faire passer quelque chose d'impossible à possible.

Le prix de la meilleure actrice a été décerné à Jessica Chastain pour son rôle dans Dans les yeux de Tammy Faye (The Eyes of Tammy Faye), où elle incarne l'excentrique télévangéliste américaine Tammy Faye Messner.

C'était un rêve pour moi de jouer Tammy Faye. Elle était une véritable pionnière et elle a enveloppé de ses bras celles et ceux qui ont été rejetés à plusieurs reprises, a souligné l'actrice, faisant référence à la communauté LGBTQ+.

Le pouvoir du chien et Belfast repartent les mains vides

Les deux longs métrages donnés pour favoris aux Oscars, Le pouvoir du chien (The Power of the Dog) et Belfast, ont quitté le gala des SAG Awards les mains vides, rebattant les cartes en vue de la course à la cérémonie des Oscars, qui aura lieu le 27 mars. Quant au film Dune, il n’a pas gagné dans l’unique catégorie dans laquelle il était nommé.

Du côté de la télévision, Lee Jung-jae et Jung Ho-yeon, qui jouent dans la série Le jeu du calmar (Squid Game), ont remporté les prix du meilleur acteur et de la meilleure actrice. Les deux interprètes de Corée du Sud ont remercié Hollywood de leur avoir ouvert ses portes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !