•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il faut s’y prendre tôt pour louer une voiture à Terre-Neuve-et-Labrador

Deux voitures devant les bureaux d'une agence de location.

Terre-Neuve-et-Labrador cherche à réduire la pénurie de voitures de location (archives).

Photo : Radio-Canada / Hugo Levesque

Radio-Canada

Des entreprises touristiques et le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador espèrent réduire la pénurie de voitures de location qui freine les projets de voyage de certains vacanciers cette année.

John Fisher, propriétaire d’une auberge et d’un restaurant à Port Rexton, affirme que six clients ont déjà annulé leurs réservations parce qu’ils n’arrivaient pas à trouver un moyen de transport, ce qui est inhabituel en début d’année.

Il affirme qu’il est pratiquement impossible pour les touristes de visiter la province sans voiture. Si l’industrie perd des clients pour cette raison, les choses ne vont pas bien, dit-il.

Des touristes un peu partout au Canada et aux États-Unis ont signalé la difficulté de louer des véhicules depuis le début de la pandémie. L’incertitude entourant les déplacements a poussé des entreprises de location à réduire considérablement leur flotte de véhicules.

Le ministre du Tourisme de Terre-Neuve-et-Labrador, Steve Crocker, a indiqué jeudi que des agences de location dans la province espèrent réduire les conséquences en déplaçant leurs véhicules selon les besoins. C’est pourquoi il conseille aux touristes de s’y prendre tôt pour réserver une voiture.

Il explique que les agences de location en Amérique du Nord peuvent déplacer leurs véhicules d’une province à l’autre, par exemple, mais que cela n’est pas si simple dans le cas de Terre-Neuve-et-Labrador.

Espoir pour la saison 2022

La pénurie de semi-conducteurs en 2021 a aussi compliqué le renouvellement de la flotte des agences de location, selon Craig Hirota, vice-président des services aux membres de l’Association canadienne des agences de location de voitures (ACCRO).

Le succès de la saison touristique de 2022 dépend d’une solution à ce problème qui touche les constructeurs de voitures, selon M. Hirota. Il affirme que les agences attendent de nouvelles voitures.

La pénurie se fait particulièrement sentir au pays dans les régions isolées, comme à Terre-Neuve-et-Labrador, indique M. Hirota, qui espère une amélioration des choses durant la deuxième moitié de l’année.

Il précise que les réservations sont en hausse d’environ 10 % à 15 % comparativement aux dernières années, mais il rappelle que les touristes les annuleront s’ils ne peuvent pas se déplacer.

D'après un reportage de Kyle Mooney, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !