•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’occupation d’Ottawa a coûté 30 M$ à la Ville jusqu’à présent

Les frais continuent de s’accumuler alors que les points de contrôle policiers sont toujours en place autour du centre-ville

Des manifestants tiennent tête à des policiers.

Le SPO évaluait les coûts du déploiement policier en lien avec la manifestation à 800 000 $ par jour (archives).

Photo : Frederic Pepin

Radio-Canada

La manifestation des camionneurs et le blocage du centre-ville d’Ottawa ont engagé des frais de 30 millions de dollars, a dévoilé le directeur municipal de la Ville d’Ottawa, Steve Kanellakos, lors du conseil municipal mercredi.

Après plus de trois semaines d’occupation et trois jours d’opération pour déloger les manifestants, les frais engendrés par la Ville, y compris le Service de police d’Ottawa (SPO), continuent de s’accumuler.

Des points de contrôle policiers sont toujours en place autour de la zone sécurisée du centre-ville, soit le quadrilatère entre les rues Wellington, Laurier, la promenade Reine-Élizabeth et l’avenue Bronson.

Une carte de la zone sécurisée au centre-ville d'Ottawa, soit le quadrilatère entre les rues Wellington et Laurier, la promenade Reine-Élizabeth et l’avenue Bronson.

Une carte de la zone sécurisée au centre-ville d'Ottawa

Photo : Ville d'Ottawa

Ces barrages seront en place jusqu’à la fin de semaine au moins, afin d’éviter le retour des manifestants au centre-ville, selon le directeur municipal Kanellakos.

Le SPO évaluait les coûts du déploiement policier en lien avec la manifestation à 800 000 $ par jour.

Le conseiller municipal Riley Brockington a demandé à la Ville d’évaluer toutes les options permettant de forcer les organisateurs du blocage à rembourser ces coûts.

M. Kanellakos a bon espoir que le gouvernement fédéral offrira une aide financière à la Ville.

Du côté provincial, la pression s’accentue sur le gouvernement Ford alors que plusieurs élus et candidats libéraux pressent le premier ministre ontarien d’offrir un soutien financier à la Ville d’Ottawa ainsi qu’à ses résidents et commerçants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !