•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Investissements dans l’avenir des batteries pour véhicules électriques à Cobalt

Chargement de l’image

100 millions de dollars ont été investis dans cette raffinerie.

Photo : Gracieuseté : Electra Battery Materials Corporation

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Ontario investit 250 000 $ dans l’exploitation des minéraux critiques et des batteries pour véhicules électriques.

Electra Battery Materials Corporation, près de Cobalt, entend développer deux nouvelles lignes de production dans son futur parc de matériaux pour batteries.

Ces deux nouvelles lignes de production seraient les premières du genre en Ontario.

Elles sont appelées à répondre à la demande de minéraux critiques qui soutiennent la chaîne d'approvisionnement en batteries pour véhicules électriques (VE) en Amérique du Nord.

Cette initiative s’inscrit dans la toute première Stratégie ontarienne relative aux minéraux critiques, selon Greg Rickford, ministre du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts.

Nous sommes ravis de nous associer à l'Ontario pour réaliser ce projet de parc de matériaux pour batteries, a déclaré Trent Mell, PDG d'Electra Battery Materials Corporation.

« Il s'agit d'un excellent exemple de partenariat mutuellement bénéfique où les secteurs public et privé se réunissent pour créer des débouchés économiques significatifs »

— Une citation de  Trent Mell, président-directeur général d'Electra Battery Materials Corporation

L’installation proposée du parc de matériaux pour batteries pourrait fournir plus de 1,5 million de VE et employer jusqu’à 250 personnes.

Ce parc de matériaux est appelé à devenir un pilier de la chaîne d’approvisionnement en batteries pour VE.

On y recyclera aussi les batteries pour répondre à la nouvelle demande avec une source plus durable de matériaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !