•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

The Legend of Zelda: Majora’s Mask débarque sur Nintendo Switch Online le 25 février

Chargement de l’image

La première version de «The Legend of Zelda: Majora's Mask» a été lancée sur la console Nintendo 64 en 2000.

Photo : Nintendo

Radio-Canada

Après Banjo-Kazooie et plus récemment EarthBound, c’est au tour des fans de la série The Legend of Zelda d’avoir droit à une version plus léchée d’un jeu classique. Majora’s Mask, le populaire titre lancé en 2000 sur la console Nintendo 64 (N64), arrive sur la console Switch à la fin février.

Legend of Zelda: Majora's Mask a connu un certain succès à l’époque, autant auprès des critiques que de la communauté de joueurs et joueuses. Le titre a été acclamé notamment pour ses mécaniques de jeu, la qualité de ses graphismes 3D et son histoire.

Il s’agit par ailleurs de la suite de The Legend of Zelda: Ocarina of Time, un jeu également en 3D qui figure aussi dans le catalogue de jeux classiques de l’abonnement Nintendo Switch Online. Les aventures du personnage Link reprennent donc à Termina, un univers parallèle à Hyrule, où pèse la menace imminente de la destruction du monde.

Un émulateur de jeux classiques

L’abonnement au service Nintendo Switch Online avec l’extension de jeux classiques permet aux propriétaires de consoles Switch de jouer à des titres de Sega Genesis et de N64, moyennant des frais mensuels ou annuels.

Il faut débourser 40 $ supplémentaires pour obtenir cet ajout à l’abonnement annuel initial à Switch Online, déjà détaillé à 25 $.

L’abonnement familial, quant à lui, est offert pour 55 $ supplémentaires avec cette extension, sur un prix de base annuel de 45 $.

Chargement de l’image

Démonstration et critique du jeu «The Legend of Zelda: Majora's Mask» à l'émission « Branché » du 7 juillet 2001

Photo : Radio-Canada

L’émulation des jeux de cette formule a connu quelques ratés techniques à son lancement en octobre 2021, dont des bogues, des retards dans les sons, des problèmes de textures, des fréquences d’images déficientes ainsi que des délais dans l'exécution de mouvements.

Le jeu The Legend of Zelda: Ocarina of Time était particulièrement touché par ces problèmes.

Nintendo n’a pas encore dévoilé le prochain titre qui s’ajoutera à son catalogue de jeux classiques en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !