•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupable d’avoir agressé sa sœur en pleine salle d’audience

Chargement de l’image

Bruno Beauchemin a été amené au poste de police après avoir été arrêté par les constables spéciaux du palais de justice de Québec.

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

Bruno Beauchemin a été reconnu coupable vendredi matin d’avoir attaqué sa sœur dans une salle d'audience du palais de justice.

L'homme de 60 ans avait choisi un procès devant jury pour se défendre d'accusations de voies de fait armées et de voies de fait causant des lésions.

Le jury numéro cinq a déclaré l’accusé coupable de ces deux chefs d’accusation après quelques heures de délibérations. Les jurés avaient commencé à délibérer en fin d’après-midi jeudi.

Bruno Beauchemin s’était lancé sur sa sœur après l'avoir contre-interrogée, lors d'une procédure à la Cour du Québec en octobre 2020.

Il lui avait asséné plusieurs coups de stylo avant d'être maîtrisé par les constables spéciaux.

Chargement de l’image

La sœur de Bruno Beauchemin a été transportée à l'hôpital en ambulance à la suite des événements.

Photo : Radio-Canada

Beauchemin se défendait alors sans avocat, comme il l’a fait dans son procès en Cour supérieure.

La greffière qui avait assisté à la scène en octobre 2020 a été la première témoin présentée par la poursuite aux membres du jury.

« Il semblait y avoir une vapeur qui montait à l'intérieur de lui. »

— Une citation de  Guylaine Caseault, greffière à la Cour du Québec

À la fin du contre-interrogatoire, elle avait vu Bruno Beauchemin commettre une attaque éclair contre sa sœur qui retournait à son siège dans la salle d'audience après avoir témoigné.

Détermination de la peine

Les audiences sur la détermination de la peine auront lieu vendredi après-midi. La Couronne a annoncé qu’elle réclamerait cinq ans de prison dès aujourd’hui.

Beauchemin est en prison depuis les événements. Si la peine demandée est prononcée, il passera donc au total près de sept ans derrière les barreaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !