•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle garde espoir d’obtenir son CPE malgré le refus de Québec

La municipalité de Nouvelle

Le projet de construction d'un CPE à Nouvelle n'a pas été retenu par Québec (archives).

Photo :  Denis Gauthier Drone gaspesie vue du ciel

Le Centre de la petite enfance (CPE) Aux joyeux marmots et la Municipalité de Nouvelle ne baissent pas les bras devant le refus de Québec de construire une nouvelle garderie en sol nouvellois.

Le ministère de la Famille a récemment annoncé la création de 144 places subventionnées en Gaspésie, mais la création d'une nouvelle installation de 34 places à Nouvelle n'a pas été retenue.

La directrice générale du bureau coordonnateur du CPE Aux joyeux marmots, Karine Pelland, entend soumettre à nouveau ce projet dès qu'il le sera possible. Elle estime que la création de ces places est vitale pour la MRC d'Avignon et que Nouvelle est un lieu stratégiquement positionné sur le territoire.

On va attendre qu’un nouvel appel de projets rouvre. C’est certain qu’on va redéposer quelque chose, assure Mme Pelland. On va travailler fort pour être prêts, parce qu’il y a assurément un manque de places.

Elle mentionne avoir déjà entamé des discussions avec la mairesse de Nouvelle et certains autres intervenants politiques pour être certaine de pouvoir agir au moment opportun lorsque la prochaine occasion se présentera.

J’espère, avec la collaboration de différents partenaires, qu’on puisse cibler un réel terrain pour avoir plus de chance d’être sélectionné dans le prochain appel de projets, mentionne la directrice générale du CPE Aux joyeux marmots.

Huit enfants fréquentent l'installation du CPE Aux Joyeux Marmots à Pointe-à-la-Croix

Actuellement, le territoire de la MRC d'Avignon possède seulement deux installations à Carleton-sur-Mer et à Pointe-à-la-Croix (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Sans vouloir s’avancer sur le nombre précis de places en garderies manquantes, Karine Pelland indique qu’environ 80 enfants sont en attente sur le guichet La place 0-5 sur le territoire de la MRC d’Avignon, sans compter une trentaine de bébés à naître déjà préinscrits.

Notre bureau coordonnateur gérait 54 milieux familiaux en 2013 et aujourd’hui, on en a à peine une trentaine en raison des nombreuses fermetures, explique Mme Pelland. Il y a des dizaines de places qui se sont volatilisées en peu de temps, alors qu’on a une migration positive dans notre région.

Le téléphone sonne tous les jours. Je parle régulièrement avec des parents qui ne peuvent pas retourner au travail faute de place, se désole Mme Pelland qui rappelle qu’une place en garderie représente un filet social très important.

La mairesse de Nouvelle engagée dans la démarche

La mairesse de Nouvelle, Rachel Dugas, entend redoubler d'efforts pour qu'un projet de CPE voie le jour dans sa municipalité.

Elle évoque la possibilité de faire don d'un terrain ou encore de convertir certains locaux déjà existants pour accueillir des enfants dans l’attente de l’ouverture d’un CPE, comme cela est maintenant permis par Québec.

La mairesse croit même convier à la table de discussion les importants employeurs de sa municipalité et le Centre de services scolaire René-Lévesque pour voir de quelle façon ces intervenants peuvent contribuer à bonifier la candidature de Nouvelle.

« C’est certain qu’on ne baisse pas les bras, ce refus-là nous pousse à travailler encore plus parce que c’est un besoin qu’on a. »

— Une citation de  Rachel Dugas, mairesse de Nouvelle

Mère de jeunes enfants et enseignante, la mairesse raconte avoir vu les garderies tomber comme des mouches autour d’elle au cours des dernières années.

Chez nos familles, c’est un stress de ne pas savoir où le bébé va aller, se désole Rachel Dugas. Elle ajoute que la situation actuelle nuit à l’attractivité de sa municipalité auprès des jeunes familles.

Seules 13 nouvelles places subventionnées en garderie ont été octroyées dans le cadre de la dernière annonce ministérielle sur le territoire de la MRC d’Avignon.

Une nouvelle installation verra le jour d’ici avril 2024 à Pointe-à-la-Croix, non loin du CPE déjà existant. Cinq places seront réservées aux poupons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !