•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : baisse des hospitalisations en Outaouais, à Ottawa et dans l’est ontarien

Une affiche indiquant des mesures sanitaires dans un magasin.

Dès mercredi, les magasins à grande surface du Québec n'ont plus à exiger le passeport vaccinal à leurs clients (archives).

Photo : Radio-Canada / Vincent Yergeau

Radio-Canada

Les centres hospitaliers de l’Outaouais dénombrent au total 51 hospitalisations de patients infectés par la COVID-19; cinq d’entre eux sont aux soins intensifs.

Le total des hospitalisations a ainsi diminué de trois depuis la veille, mais le nombre de patients aux soins intensifs demeure le même. Mardi, l’Outaouais comptait 54 hospitalisations, incluant cinq patients aux soins intensifs.

La région ne rapporte aucun nouveau décès mercredi en lien avec la COVID-19, selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Le bilan des décès liés à la maladie en Outaouais s’élève à 283 depuis le début de la pandémie.

Quant au nombre de cas quotidiens, la région fait état 77 nouvelles infections à la COVID-19, mercredi, toujours selon les données de l’INSPQ.

Il n’est toutefois pas précisé combien de ces infections ont été détectées par PCR et combien ont été recensées grâce à la plateforme d’autodéclaration des cas du gouvernement du Québec.

À l’échelle de la province, le Québec recense 24 décès supplémentaires et 57 hospitalisations en moins, mercredi.

Quatre décès supplémentaires à Ottawa

Santé publique Ottawa (SPO) recense quatre nouveaux décès des suites de la COVID-19, mercredi, pour un total de 741 depuis le début de la pandémie.

La tendance à la baisse des hospitalisations se poursuit à Ottawa. En date de mercredi, SPO recense 20 hospitalisations pour une infection active à la COVID-19, dont 2 aux soins intensifs. La veille, Ottawa rapportait 23 hospitalisations, dont une aux soins intensifs.

Cette diminution des hospitalisations se reflète aussi à l’échelle de l’Ontario, où 147 hospitalisations de moins que la veille ont été recensées.

Au cours des dernières 24 heures, 201 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés sur le territoire de SPO. C’est la première fois depuis samedi que ce nombre dépasse la barre des 200.

Les nouvelles infections quotidiennes et le nombre de cas actifs pourraient toutefois être sous-estimés, puisque l’accès au dépistage par PCR est limité en Ontario.

Baisse des hospitalisations dans l’est ontarien

À l’instar des autorités de santé publique de l’Outaouais et d’Ottawa, le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) rapporte une diminution du nombre d’hospitalisations sur son territoire.

Le BSEO fait état, mercredi, de 11 patients infectés qui sont hospitalisés, soit 4 de moins que la veille. Parmi eux, quatre sont aux soins intensifs, soit le même nombre que mardi.

Au cours des dernières 24 heures, le BSEO a également enregistré un décès supplémentaire. Au total, 185 personnes ont succombé à la COVID-19 depuis le début de la pandémie dans l’est ontarien.

À la veille du déconfinement en Ontario, le médecin hygiéniste du BSEO, Paul Roumeliotis, a indiqué en conférence de presse avoir remarqué une diminution importante des indicateurs de la COVID-19.

Ce dernier s’est d’ailleurs positionné en faveur du nouveau calendrier de déconfinement de l'Ontario présenté lundi par le gouvernement de Doug Ford.

« Tout le monde est fatigué. Je pense qu’on a besoin de bonnes nouvelles de temps en temps. On ne l’a pas fait comme en Alberta, où ils ont tout enlevé en même temps. Je pense que nous avons fait ça de façon progressive. Je peux vous dire que beaucoup de mes collègues sont d’accord avec cette approche. »

— Une citation de  Le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO)

Même s’il appuie le calendrier de déconfinement, le Dr Roumeliotis continue de prôner une approche prudente.

Avec les informations de Denis Babin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !