•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La candidature d’Anticosti à l’UNESCO confirmée par Ottawa

Paysage depuis les rives de l'île d’Anticosti.

Québec avait attribué 1,2 M$ à la Municipalité de L’Île-d’Anticosti en 2020 pour lui permettre de faire avancer sa candidature.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Le cabinet du ministre de l’Environnement Steven Guilbeault confirme qu'il a officiellement déposé la candidature de l'île d’Anticosti au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le dépôt de la candidature constitue une étape charnière dans le processus pouvant mener à l’inscription d’Anticosti sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, indique un communiqué de presse.

Thomas Mallard, attaché de presse à l'UNESCO, confirme que la demande a bien été déposée.

« Si la candidature est conforme, elle sera examinée par le Comité du patrimoine mondial à l'été 2023, selon les règles du processus de nomination. »

— Une citation de  Thomas Mallard, attaché de presse à l'UNESCO
Un phare sur l’île d’Anticosti.

Pour figurer sur la liste du patrimoine mondial, l’île d’Anticosti devra satisfaire à au moins un des dix critères de sélection déterminés par l’UNESCO (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Le préfet de la MRC de la Minganie, Luc Noël, indique que ce dépôt de candidature est une étape importante qui vient d'être franchie dans le dossier de l'île d'Anticosti, après près d'une décennie de travail.

Le fait d’être reconnu comme patrimoine mondial, ça attire des touristes, ça attire les gens pour venir voir qu'est-ce qu'il y a de si précieux sur cette grande île, pour mériter ce titre-là, explique M. Noël.

Luc Noël est préfet de la MRC de la Minganie

Luc Noël est préfet de la MRC de la Minganie.

Photo : Radio-Canada

C’est l’une des seules îles au Québec qui n’a aucun moyen de transport dédié , dit-il. Luc Noël a bon espoir que l’inscription d'Anticosti à l’UNESCO rendrait l’île plus accessible .

Le préfet de la MRC rappelle que l’année dernière, le dépôt de la candidature de l'île d’Anticosti au Patrimoine mondial de l’UNESCO avait été repoussé à 2022. Ça nous a donné un an de plus pour [...] mieux peaufiner le travail qui avait été amorcé et pour finaliser la présentation du [25 février] , dit-il. 

M. Noël affirme que de travailler sur la candidature au Patrimoine mondial de l’UNESCO était le cheval de bataille pour protéger l'île d’Anticosti.

En 2013 et en 2014, on commençait la bataille du pétrole. Ça a duré tout près de quatre ans. Après ces évènements, on a commencé à travailler [à faire reconnaître l’île d’Anticosti]. [...] Ça fait quasiment neuf ans qu’on règle le problème du pétrole pour protéger Anticosti et de rapidement s’en aller vers l’UNESCO , explique M. Noël.

En 2017, Québec avait mis fin à toute possibilité de travaux de recherche et d'exploitation d'hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.

Le directeur de SÉPAQ Anticosti, Robin Plante, accueille [ce dépôt de candidature] avec joie et fierté

On va être comme tous les Québécois. [...] On va attendre qu’on soit reconnu comme patrimoine mondial. Dès que [l'île d’Anticosti]  sera reconnue, c’est sûr que la machine va décoller , dit M. Plante.

Robin Plante est le directeur général de la Sépaq à Anticosti.

Robin Plante est le directeur général de la Sépaq à Anticosti.

Photo : Radio-Canada / Félix Lebel

Marilène Gill, la députée bloquiste de Manicouagan qui englobe l’île a réagi par courriel à l’annonce prévue la semaine prochaine.

Je suis heureuse et fière que l'île d'Anticosti, notre joyau géologique du Québec, ait fait un pas de plus dans le processus d'être classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, y note-t-elle.

Jointe par Radio-Canada, la mairesse d'Anticosti Hélène Boulanger a souhaité attendre la conférence du 25 février pour commenter.

Pour figurer sur la Liste du patrimoine mondial, l’île d’Anticosti  devra satisfaire à au moins un des dix critères de sélection (Nouvelle fenêtre) déterminés par l’UNESCO.

Le gouvernement Trudeau avait inscrit en 2017 le site de l'île d’Anticosti sur la liste indicative du Canada.

En 2020, Québec avait attribué 1,2 million de dollars à la Municipalité de L’Île-d’Anticosti pour lui permettre d'avancer sa candidature.

Avec les informations de Zoé Bellehumeur et Félix Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !