•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site de vaccination du Palais des congrès fermera ses portes le 24 février

Deux hommes chaudement habillés marchent près d'une pancarte sur laquelle une flèche indique le site de vaccination du Palais des congrès de Montréal.

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal a annoncé la fermeture du site de vaccination du Palais des congrès avant la fin du mois.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le site de vaccination du Palais des congrès de Montréal va fermer ses portes le 24 février, a indiqué le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

Nous constatons actuellement une baisse du nombre de doses administrées au site de vaccination massive du Palais des congrès de Montréal, où nous administrons en moyenne 400 doses par jour, alors qu’au point fort de la campagne de vaccination, 3000 doses y étaient administrées quotidiennement, rapporte le CIUSSS dans un communiqué.

Depuis l'ouverture de ce site de vaccination, il y a un an, plus de 440 000 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées sur place, mentionne le CIUSSS.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux annonce également l’ouverture, le 1er mars, d’un nouveau site de vaccination qui sera aménagé près de la station de métro Berri-UQÀM. Ce site aura une capacité quotidienne d'administration de 500 doses de vaccin.

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal compte actuellement 13 sites de vaccination sur son territoire, dont neuf temporaires. La capacité quotidienne de ces 13 sites est de 1500 à 2000 doses de vaccin contre la COVID-19. Des équipes mobiles vont continuer de parcourir le territoire pour offrir la vaccination à des endroits stratégiques.

À cette étape de la campagne de vaccination, alors que 84 % des Montréalaises et des Montréalais sont adéquatement vaccinés, nous entendons miser sur une offre de proximité dans le but de faciliter l’accès à la vaccination et de rejoindre les personnes qui ne seraient toujours pas passées à l’action, écrit le CIUSSS du Centre-Sud.

Les vaccinateurs déplorent le manque d’activité

La vaccination est en perte de vitesse dans l’ensemble du Québec. À la mi-janvier, plus de 100 000 doses de vaccin étaient administrées quotidiennement, mais depuis le début du mois de février, la moyenne s’établit autour de la moitié, voire du tiers de la capacité vaccinale.

Au Palais des congrès, on compte chaque jour 16 évaluateurs et 16 vaccinateurs mobilisés entre 8 h et 21 h. Or, chaque injecteur vaccine en moyenne deux ou trois personnes par heure.

Selon ce qu’ont dit des sources à Radio-Canada, c'est le ministère de la Santé qui a exigé que les établissements du réseau maintiennent la capacité de vaccination, malgré la diminution de l'achalandage.

On se tourne les pouces, affirment certains vaccinateurs, qui prônent une meilleure planification de la suite de l’opération de vaccination au Québec.

Une proportion de 52 % des Québécois en âge d'être vaccinés n'ont pas encore reçu leur troisième dose de vaccin contre la COVID-19.

De son côté, la santé publique recommande d'attendre de 8 à 12 semaines pour aller obtenir la troisième dose après avoir attrapé la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !