•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre de santé mentale L’Équilibre prêt à la fin de 2023 plutôt qu’en 2022

Un chantier de démolition l'hiver.

Les travaux de démolition de l'ancienne prison de Chicoutimi sont presque terminés.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale devront être patients, alors que le projet du futur centre L'Équilibre, dans l'ancienne prison de Chicoutimi, sera livré au mieux à la fin de 2023.

En octobre dernier, l'organisme Hébergement Plus avait annoncé que l'édifice pourrait être livré vers la fin de 2022. Il est maintenant question de l’automne suivant.

Aujourd'hui, la démolition de l'ancienne prison est à toutes fins utiles complétée et l'organisme associé, soit l'Office municipal d'habitation (OMH) de Saguenay, lance ses appels d'offres pour la seconde phase.

Hébergement Plus avance que c’est en raison des difficultés de l'industrie de la construction en temps de pandémie et de la disponibilité de certains matériaux que l’échéancier est repoussé.

Veux, veux pas, il y a quand même eu certaines étapes avec le patrimonial, puis ensuite d’avoir l’obtention des subventions. Ensuite, on a quand même eu une période d’attente entre les deux projets, ce qui est normal. Avec la SHQ (Société d’habitation du Québec), il faut toujours attendre qu’on ait obtenu tout notre financement et que le cadre financier fonctionne avec ce qui avait été prévu initialement, a expliqué Karine Boily, gestionnaire du projet, pour Hébergement Plus et directrice aux immeubles de l'OMH du Saguenay

Le futur centre contiendra 46 chambres de soins en santé mentale, dont huit pour un centre de crise pour cette clientèle en difficulté.

Pour ce qui est du budget, il demeure à 15 M$. L'automne dernier, il était passé de 11 à 15 M$. À moins d’une autre surprise dans les échéanciers, il ne devrait pas être augmenté de nouveau.

Il n’a pas été possible de savoir du côté du Centre intégré de santé et des services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean quand les nouveaux services en santé mentale seront prêts compte tenu des délais de construction.

D'après un reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !