•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Supplément de revenu garanti : les rajustements seront versés plus tôt que prévu

Une femme âgée fait des calculs.

Environ 83 000 personnes âgées avaient perdu le supplément parce que les prestations d'urgence avaient fait grimper leurs revenus.

Photo : getty images/istockphoto / Dobrila Vignjevic

La Presse canadienne

Ottawa prévoit de verser en avril des millions de dollars aux personnes âgées à faible revenu qui avaient subi une baisse de leur Supplément de revenu garanti parce qu'elles avaient touché une prestation d'urgence pendant la pandémie.

Le gouvernement fédéral a réservé 742,4 millions de dollars pour aider quelque 200 000 personnes âgées à faible revenu à récupérer ce qu'elles avaient perdu sur leurs chèques de Supplément de revenu garanti.

Environ 83 000 personnes âgées avaient même perdu ce Supplément de revenu garanti, parce que les prestations d'urgence en temps de pandémie avaient fait grimper leurs revenus au-dessus du seuil qui leur permettait d'y avoir droit.

À l'origine, ces rajustements ne devaient pas être effectués avant le mois de mai, mais la ministre des Aînés Kamal Khera a déclaré lundi que le gouvernement s'attendait maintenant à ce que ces versements soient effectués à la mi-avril.

Ces paiements pourraient même être versés plus tôt, dès le mois prochain, aux personnes âgées en situation financière précaire. La ministre Khera a indiqué que le gouvernement travaillera avec les députés pour repérer ces cas les plus urgents.

Des histoires dramatiques

Mme Khera a fait cette annonce en Chambre lundi après-midi. Cette question a secoué le gouvernement libéral pendant des mois, puisque des histoires dramatiques d'aînés dans le besoin continuaient d'émerger.

La porte-parole néo-démocrate en matière d'aînés, Rachel Blaney, est heureuse de voir le gouvernement agir plus tôt que prévu, notant que les aînés peuvent enfin pousser un soupir de soulagement.

Son collègue Daniel Blaikie, porte-parole du parti en matière de finances, espère que le gouvernement agira plus rapidement à l'avenir face à un problème découlant d'une de ses propres politiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !