•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La station de ski Gallix fait appel à la générosité du public

Le ski hors piste à Gallix

Les personnes qui sont intéressées à faire des dons à la Station de ski Gallix pourront bientôt le faire à partir d'une plateforme numérique (archives).

Photo : Joanie Jacques

Radio-Canada

La station de ski du mont Gallix amorce une campagne de financement afin de récolter près d'un million de dollars d'ici la fin avril.

L'objectif de la levée de fonds, intitulée Ensemble vers le sommet, est d'assurer que la montagne amasse assez d'argent pour régler la facture des réparations requises à la suite de l'affaissement au sol de son seul remonte-pente en septembre dernier.

Sur les 2,6 millions de dollars qui devront être déboursés par la station, seulement 1,5 million viendront des assurances de la montagne.

Pour récolter le million restant, la montagne se tourne maintenant vers la générosité du public, des Municipalités et des entreprises nord-côtières.

Si on ne va pas chercher [ce million de dollars], on se prive de revenus et d’une clientèle assez importante. Il serait très [difficile] de ne pas pouvoir opérer sur plusieurs années , dit la coordonnatrice des communications de la station, Shanna Maltais.

Mme Maltais affirme que si la levée de fonds va bon train, une remise en fonction de la remontée mécanique serait envisageable prochainement. 

« Dès que la température va nous le permettre, on pourra se mettre à la réalisation des travaux, ce qui pourrait nous garantir une saison l’année prochaine »

— Une citation de  Shanna Maltais, coordonnatrice des communications de la Station de ski Gallix
Shanna Maltais.

La coordonnatrice des communications de la Station de Gallix, Shanna Maltais.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Un site Internet sera bientôt mis sur pied pour permettre aux particuliers qui souhaitent offrir des dons à la station de le faire de façon virtuelle.

L'engagement financier provenant de la MRC de Sept-Rivières et des Municipalités de Sept-Îles et Port-Cartier, demeure imprécis.

Elles nous ont dit que lorsqu'on sera rendu loin dans nos démarches, qu'ils nous rencontreraient et qu'on discuterait de leur implication, affirme le directeur de la station, Loïs Babin. Tout ça va dépendre de l'argent qu'on aura réussi à ramasser.

Le directeur général de la station  de ski Gallix, Loîs Babin.

Le directeur général de la Station de ski Gallix, Loîs Babin

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

La Ville de Sept-Îles a l’intention d’aider financièrement la station de ski Gallix. Le maire Steeve Beaupré souhaite toutefois attendre de voir les différentes subventions auxquelles aurait droit la station avant de déterminer le montant de cette aide. 

Alain Thibault, maire de Port-Cartier, souhaite aussi y contribuer. On va être là, mais à quelle hauteur?  Il est certain que l’on ne le divulguera pas tout de suite , dit-il.

On va voir à quelle hauteur les paliers de gouvernements vont contribuer. Après, on va être là , ajoute le maire de Port-Cartier.

Des économies

Le directeur de la station de ski se réjouit tout de même d'avoir pu économiser sur l'octroi du contrat pour l'aménagement d'un nouveau ponceau au pied de la montagne.

Le contrat du ponceau a été attribué la semaine dernière, indique le directeur général. Le budget était de 550 000 $, mais le coût final sera vraiment moins que ça. On sait que ça va être pas mal moins que ça grâce à la personne avec qui on s'est entendus.

Au lieu de construire trois nouveaux ponceaux de 6 pieds sur le site, comme prévu, un seul ponceau de 12 pieds sera érigé pour remplacer celui qui s'est affaissé à l'automne.

La station confirme aussi l'arrivée à Sept-Îles du câble de 1,6 km, acquis récemment pour remplacer celui qui a dû être coupé prématurément à l'automne.

La majorité des travaux à accomplir pour remettre sur pied la remontée mécanique de la montagne seront entrepris cet été.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe, Félix Lebel et Charles-Étienne Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !