•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelques centaines de personnes à la manifestation à Fredericton samedi

Des manifestants portent des drapeaux du Canada devant l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, à Fredericton.

La police estime que les manifestations pourraient durer de deux à quatre jours.

Photo : (CBC/ MRINALI ANCHAN)

Radio-Canada

Environ 700 manifestants se sont rassemblés devant l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, à Fredericton, samedi. De plus, 300 véhicules ont participé aux convois associés dans le centre-ville, ont estimé les forces de l’ordre.

En début de soirée samedi, la police de la capitale du Nouveau-Brunswick continuait de surveiller la manifestation en cours.

Deux hommes ont été arrêtés pour des infractions au Code criminel, a indiqué la Force policière de Fredericton par communiqué.

Plusieurs contraventions ont également été émises, notamment pour avoir tiré des feux d'artifice et en vertu de la Loi sur les mesures d'urgence. Un véhicule a aussi été saisi.

Des manifestants portent des drapeaux du Canada devant l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, à Fredericton.

Plusieurs manifestants brandissent des pancartes sur lesquelles ils réclament la fin des mesures sanitaires.

Photo : Radio-Canada / JANIC GODIN

Vers 14 h, les manifestants ont commencé à bloquer les rues du centre-ville. Quatre voitures de police et au moins 20 agents de la paix étaient postés le long du périmètre établi pour la manifestation.

Au moins une personne dans la foule était présente pour protester contre le rassemblement. Elle portait une pancarte sur laquelle un message demandait aux manifestants de rentrer chez eux.

Pour leur part, les commerces de la capitale continuent de fonctionner normalement pour le moment.

Vers 13 h, la Force policière de Fredericton a indiqué qu’un rassemblement de manifestants se trouvait sur l’autoroute 2, près du Lincoln Big Stop, à l’extérieur de la ville.

Les automobilistes qui se trouvent dans le secteur doivent s’attendre à des retards, avait indiqué la Force policière de Fredericton sur Twitter.

La police a toutefois arrêté le convoi au point de contrôle près de la route Nevers, mais la manœuvre a créé un bouchon de circulation.

Après avoir ralenti le trafic, au moins 100 véhicules se sont déplacés en convoi en direction du centre-ville.

Trois camions qui faisaient partie de ce convoi ont été escortés vers un terrain de football à l’extérieur de la ville après avoir tenté de franchir un poste de contrôle.

Le viaduc de la route Nevers a été réouvert à la circulation peu avant 15 h.

La police de Fredericton a reçu l’aide d’agents de toute la province pour surveiller cette manifestation.

Les agents de la paix étaient déjà sur place vers 7 h samedi pour surveiller les opposants aux mesures sanitaires contre la pandémie de COVID-19. À la même heure, environ dix voitures décorées de drapeaux et de pancartes se trouvaient devant l'Assemblée législative.

Quinze points de contrôle ont été érigés autour de la capitale du Nouveau-Brunswick pour empêcher les camions d’entrer au centre-ville.

Discussions en cours

Dans un communiqué de presse diffusé samedi matin, la Force policière de Fredericton a indiqué que des discussions étaient en cours avec les organisateurs de la manifestation.

Ces organisateurs auraient donné leur accord pour que la manifestation se déroule de façon pacifique et légale et pour que les manifestants restent à l'intérieur de la zone de sécurité.

Une voiture de police dans une rue de Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

La Force policière de Fredericton se tenait prête samedi matin.

Photo : ISABELLE LEGER / CBC

La police prévoyait un accroissement de la circulation en ville samedi alors que les convois étaient attendus.

La rue Queen demeure fermée entre le cénotaphe et la rue St. John.

Quelques centaines de manifestants vendredi

Quelques centaines de personnes ont klaxonné et agité des pancartes et des drapeaux canadiens près de l’Assemblée législative à Fredericton vendredi.

La police de Fredericton a barricadé une rue devant l’Assemblée législative jeudi soir et les écoles du centre-ville ont fermé leurs portes en prévision de la manifestation.

De nombreux manifestants défilent dans les rues de Fredericton.

De nombreux manifestants ont défilé dans les rues de Fredericton le 12 février 2022.

Photo : Radio-Canada / JULIE DOUCETTE

La manifestation devant l’édifice de l’Assemblée législative a pris de l’ampleur vendredi après-midi lorsqu’un convoi de véhicules est arrivé.

Aucun incident fâcheux n’a été rapporté jusqu’à présent. La police estime que les manifestations pourraient durer de deux à quatre jours.

Avec les informations d'Alix Villeneuve, de Mathieu Papillon et d'Isabelle Leger, de CBC et de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...