•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des initiatives pour contrer la pénurie de logements dans Lac-Saint-Jean-Est

Chargement de l’image

Les logements se font rares à Alma.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin-St-Pierre

Radio-Canada

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est affiche l'un des taux d'inoccupation les plus bas de la province. Pour remédier à la pénurie de logements, l'organisme Passionnément Alma-Lac-Saint-Jean-Est a mis sur pied un comité.

Le Collège d'Alma, Portes ouvertes sur le Lac et l'Office municipal d'habitation (OMH) de la ville d'Alma font partie des organisations qui y siègent pour solutionner la problématique.

On a consulté le milieu aussi et on a vu que ce n'était pas seulement nous qui avions des problématiques, a exposé Roxanne Michaud, agente de Place aux jeunes en région pour Lac-Saint-Jean-Est.

Que ce soit les étudiants en provenance du Québec, d'ailleurs au Canada ou même de l'étranger : toutes ces clientèles ont explosé.

On parle à l'automne d'environ 150 étudiants qui proviennent d'une autre région que le Saguenay-Lac-Saint-Jean et il y a toute la clientèle internationale où on est en plein développement, en plein boom, a expliqué Frédéric Tremblay, conseiller en communication au Collège d’Alma. Il a d’ailleurs confirmé que le projet de doter le collège d’une résidence étudiante est toujours à l’étude.

Chargement de l’image

Roxanne Michaud est agente de Place aux jeunes en région pour Lac-Saint-Jean-Est.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Différentes initiatives

Plusieurs pistes de solutions ont déjà été abordées.

Une personne seule qui habite dans une maison, est-ce qu'il y a des arrimages que l'on peut faire, des collaborations? On entend beaucoup parler des coopératives d'habitations partagées. Donc, on veut aussi aller voir ce que nous avons dans le milieu, car on a plein de choses qui sont là déjà, a dit encore Roxanne Michaud.

Parmi les possibilités étudiées, il y a l’utilisation de logements ou de chambres inoccupées dans des résidences ou des maisons privées de personnes âgées.

Est-ce qu'il ne pourrait pas y avoir un échange de services? Donc, on offre une présence à la maison, de l'aide à la maison et en contrepartie on a une chambre ou un logement, a proposé Frédéric Tremblay, qui est également conseiller municipal à Alma.

Chargement de l’image

Le conseiller en communication du Collège d'Alma, Frédéric Tremblay, confirme que son organisation souhaite toujours se doter d’une résidence étudiante.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Les HLM

En mai dernier, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a revu les critères d'admissibilité pour les habitations à loyer modique (HLM). L’assouplissement a été bien accueilli par la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

Il y a un 10 % qui vient des municipalités dans les OMH. On n'avait pas le choix d'aller là. Des logements vacants, ce n'est jamais payant, a mentionné Sabin Larouche, directeur général de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

La ministre a aussi annoncé la semaine dernière la création du Programme d'habitation abordable Québec (PHAQ) pour la construction de nouveaux logements.

200 M$ pour le Québec, ça peut paraître gros, mais en même temps, ce n'est pas beaucoup. Ce n'est pas des immeubles que l'on construit à coups de 100 000 $. Des quatre, des six, des huit logements : on tombe rapidement dans le million de dollars, a-t-il chiffré.

Comme il n’y a a pas de répartition régionale pour ce programme, c’est-à-dire d’enveloppe réservée aux régions, Sabin Larouche espère que le Saguenay-Lac Saint-Jean saura tirer son épingle du jeu.

D’après un reportage de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !