•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CISSS de la Gaspésie émet son dernier bilan quotidien de COVID-19

Une pancarte COVID-19 rouge avec de la neige et une route déserte en arrière-plan.

À partir de samedi, le CISSS de la Gaspésie cessera de publier des bilans quotidiens de COVID-19 sur le territoire (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Alice Proulx

Le 11 février 2022 marque la dernière journée de publication des bilans quotidiens de COVID-19 par le CISSS de la Gaspésie. Depuis près de deux ans, la Direction régionale de santé publique (DRSP) produisait un rapport par jour afin d'informer la population de l'état de la situation sanitaire.

Dorénavant, les personnes qui souhaitent suivre la situation pandémique dans la région sont invités à consulter le site web de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

En entrevue à l'émission Au cœur du monde mercredi, le directeur régional de la santé publique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Dr Yv Bonnier-Viger, expliquait que les chiffres présentés dans le bilan devenaient peu représentatifs de la réalité, comme les tests PCR étaient désormais réservés aux travailleurs et aux populations à risque.

Comme les résultats des tests rapides ne sont pas systématiquement rapportés à la santé publique, les rapports devenaient ainsi désuets, en quelque sorte, selon le Dr Bonnier-Viger.

Bilan quotidien en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Aucune nouvelle hospitalisation et aucun décès en lien avec la maladie n'ont été recensés vendredi sur le territoire.

Deux patients sont toujours atteints de la COVID-19, mais aucun d'entre eux ne se trouve aux soins intensifs, selon l'INSPQ.

D'ailleurs, une baisse des hospitalisations a été observée à l'échelle nationale au cours des 24 dernières heures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !