•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique rejette un projet de mine pour la troisième fois

Chargement de l’image

Le fleuve Skeena, dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Timothé Matte-Bergeron

Radio-Canada

Le gouvernement de la Colombie-Britannique affirme qu’un projet de mine de cuivre et d’or sur les terres de la Première Nation de Lake Babine ne recevra pas de certificat d’évaluation environnementale, en raison de risques pour les saumons et la qualité de l’eau.

La mine à ciel ouvert Morrisson devait produire 30 000 tonnes de minerai sur une période de 21 ans, explique le gouvernement dans un communiqué.

Pacific Booker Minerals a fait des demandes de certificat d’évaluation environnementale en 2010 et en 2012, deux requêtes qui ont également été rejetées.

Chargement de l’image

Les Premières Nations se disent particulièrement sensibles au sort des saumons de la rivière Skeena.

Photo : iStock / iStockPhoto

Le communiqué précise que l'exploitation de la mine pourrait avoir un impact sur une espèce unique de saumon sauvage de la rivière Skeena.

La province estime qu'il n’y a pas suffisamment de données sur les dommages subis par le lac Morrison et que, en raison des conséquences à long terme et de la responsabilité de la province, ce projet n’était pas acceptable.

Le lac Morrison, en amont du fleuve Skeena, arrive en deuxième place des plus importants fournisseurs de saumons sockeye en Colombie-Britannique.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !