•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sondage : 2 sur 3 contre la manifestation d’Ottawa, mais la frustration est palpable

Des camions qui arborent le drapeau du Canada.

La manifestation des camionneurs se poursuit à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Michael Charles Cole

La Presse canadienne

Près des deux tiers des Canadiens (62 %) consultés dans un sondage d'opinion désapprouvent la manifestation contre les mesures sanitaires qui se déroule à Ottawa depuis plus de dix jours.

Néanmoins, 44 % des personnes sondées approuvent l'énoncé suivant : Je suis vacciné(e) contre la COVID-19, mais je sympathise avec les inquiétudes et les frustrations mises de l'avant par les participants aux manifestations d'Ottawa.

Le vice-président exécutif de Léger, Andrew Enns, soutient que les résultats du sondage montrent l'ampleur des divisions au Canada, au point de croire que les manifestants ont exposé davantage que les préoccupations d'une petite minorité.

Ainsi, 65 % des répondants estiment que le convoi de camionneurs qui se sont rendus à Ottawa représentent une petite minorité de Canadiens qui ne pensent égoïstement qu'à eux-mêmes et non aux milliers de Canadiens qui souffrent de chirurgies retardées et de traitements reportés à cause de la pandémie en cours.

De plus, 57 % des personnes interrogées soutiennent que les convois n'ont pas été organisés en opposition à l'obligation vaccinale pour les camionneurs, mais qu'il s'agit plutôt d'une occasion pour les groupes suprématistes de droite de se rassembler et d'exprimer leurs frustrations à propos de la société.

Un peu plus de la moitié des Canadiens (52 %) ont dit avoir été apeurés par le déplacement des convois, car cela leur rappelait l'insurrection du Capitole, le 6 janvier 2021, à Washington.

En outre, 44 % des gens croient que les premiers ministres fédéral et provinciaux doivent partager le blâme pour les manifestations d'Ottawa, car ils ont eu une attitude condescendante à l'endroit des Canadiens opposés à la vaccination obligatoire et aux mesures de confinement.

Andrew Enns est d'avis que le sondage révèle de la frustration parmi une large proportion de la population à propos de la pandémie et de sa gestion par les autorités. Il pense que les convois de camionneurs ont fédéré cette frustration et l'ont cristallisée, et que les dirigeants doivent réaliser que le problème est possiblement plus important qu'ils ne le croient.

Course à la direction du Parti conservateur du Canada

En ce qui a trait à la course naissante à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC), 10 % des participants au sondage ont répondu que le député Pierre Poilievre devrait succéder à Erin O'Toole. Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, reçoit quant à lui 7 % des appuis.

La plupart des Canadiens ont toutefois dit qu'ils ne savaient pas qui devrait être le prochain chef conservateur.

Le sondage a aussi montré que, si Pierre Poilievre prenait la direction des conservateurs, la popularité du Parti libéral (PLC) reculerait de 33 % à 31 %.

Le sondage Léger a été réalisé en ligne auprès de 1546 adultes au Canada, du 4 au 6 février. Aucune marge d'erreur ne peut pas être associée à un échantillon non probabiliste dans le cadre d’une enquête par panel, précise la firme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !