•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fédération des travailleurs de la Saskatchewan appelle la population à la patience

p1240500

Plusieurs membres de la Fédération des travailleurs de la Saskatchewan ont exprimé leur colère et leur désarroi devant le bureau du député de Regina Coronation Park et président de l'Assemblée législative de la Saskatchewan, Mark Docherty.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

La Fédération des travailleurs de la Saskatchewan (SFL) demande aux députés du Parti saskatchewanais de cesser de soutenir les manifestations contre les mesures sanitaires, et appelle la population à faire preuve de patience.

Je pense que si on peut attendre encore quelques semaines, les choses vont s'éclaircir un peu dit-elle. Nous avons juste besoin d'un peu de patience, indique la présidente de la SFL, Lori Johb.

Au sujet des manifestations de ces derniers jours, Lori Johb a dit respecter le droit de manifester, tout en ajoutant que la sécurité doit aussi être un facteur de l’équation.

Plusieurs membres de la SFL ont exprimé leur colère et leur désarroi lundi, devant le bureau du député de Regina Coronation Park et président de l'Assemblée législative de la Saskatchewan, Mark Docherty.

Nick Day, enseignant dans une école élémentaire, dénonce la stratégie de la province pour lutter contre la COVID-19.

Il considère que les décisions de Scott Moe et son gouvernement ne s’appuient pas sur les avis scientifiques .

Manque de considération

Dans ce contexte pandémique, les travailleurs déplorent aussi l’attitude du gouvernement envers eux. Nick Day décrit les enseignants comme étant les sacs de frappe du gouvernement provincial.

Jamais au cours de ma vie professionnelle je n’ai vécu un tel manque de respect. Je ne me suis jamais autant senti traité comme un déchet jetable qu’au cours de l’année dernière , dit-il.

Lori Johb, croit elle-même que les travailleurs sont ignorés par le gouvernement provincial.

Notre gouvernement provincial nous a laissés tomber à chaque étape de cette pandémie, il n'a rien fait pour assurer la sécurité des travailleurs , critique-t-elle.

Lundi, le Syndicat canadien de la fonction publique de la Saskatchewan (CUPE Saskatchewan) a estimé également que Scott Moe abandonne les travailleurs de la Santé. Sa présidente, Judy Henley, a demandé un meilleur plan de lutte contre la COVID-19.

La SFL réitère ses demandes

La Fédération demande notamment au gouvernement provincial de rendre de nouveau les tests PCR accessibles à tous, de recommencer à publier quotidiennement les chiffres de la COVID-19, et de maintenir les preuves de vaccination obligatoire pour entrer dans certains lieux.

Parmi sa liste de réclamations, se trouve aussi la création de 10 jours de congés maladie payés pour tous les travailleurs.

Nous voulons tous la fin de la pandémie et le retour à la normalité, mais en réalité la COVID-19 reste un sérieux problème de santé et de sécurité pour les travailleurs.

Une citation de Lori Johb, présidente de la Fédération des travailleurs de la Saskatchewan

Elle rappelle aux autorités la pression qui pèse sur le système de santé en raison de la pandémie.

Le syndicat des étudiants de l’Université de Regina exige également davantage de mesures sanitaires sur le campus.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Saskatchewan

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saskatchewan.