•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique prévoit 1 million d’emplois disponibles d’ici 2031

Une femme en chemise de travail tient son sac sur l'épaule et marche dans une rue bondée.

Parmi les emplois disponibles au cours des prochaines années, la Colombie-Britannique prévoit les postes d'infirmières et infirmiers, d'analystes informatiques et de programmeurs.

Photo : iStock / monzenmachi

Radio-Canada

Le gouvernement de la Colombie-Britannique prévoit qu’il y aura 1 million d'emplois disponibles d’ici 2031. Selon la province, qui a colligé des données provinciales et fédérales, la moitié seront offerts dans les secteurs de la santé et des services sociaux, les services techniques et scientifiques, le commerce de détail, la construction et le secteur alimentaire.

L’industrie des technologies connaîtra la croissance la plus marquée, soit environ 4,8 % par année.

Interrogé sur la place qu’occuperont les emplois liés à l’environnement et la lutte contre les changements climatiques, le ministre de l'Emploi, de la Relance économique et de l'Innovation, Ravi Kahlon, indique que les possibilités d'emploi dans les technologies vertes sont encourageantes, notamment en matière de transition énergétique et de construction durable. Il souligne néanmoins que la question est transversale et beaucoup plus vaste.

« Il nous reste encore beaucoup de travail à faire, les changements climatiques traversent tous les secteurs de notre économie et en sont une clé majeure aujourd'hui. »

— Une citation de  Ravi Kahlon, ministre de l'Emploi, de la Relance économique et de l'Innovation de la Colombie-Britannique

Dans le rapport le plus récent (Nouvelle fenêtre) sur les perspectives du marché du travail publié par les autorités provinciales, plus de la moitié des futurs emplois disponibles d’ici 2031 seront dus à des départs permanents de travailleurs, comme ceux qui prendront leur retraite.

Le reste, environ 37 % des occasions d’emploi, seront générés par la croissance et la reprise économique à la suite de la pandémie.

Les autorités indiquent que 80 % de ces futurs emplois nécessiteront un niveau d’instruction postsecondaire et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, Anne Kang, s’engage à en faire plus pour rendre ce niveau d’études et de formation plus accessible. Nous cherchons à faire tomber les barrières d’accès à la formation postsecondaire et à élargir les occasions de formations abordables, déclare-t-elle.

D’après la province, les moins de 30 ans seront les plus nombreux à pouvoir profiter de ces occasions d’emploi, en occupant près de la moitié des nouveaux postes offerts annuellement dans les 10 prochaines années.

Avec un taux de natalité plus bas que le taux de mortalité en Colombie-Britannique, les personnes immigrantes ou en provenance d’autres régions du Canada joueront aussi un rôle clé dans le dynamisme économique de la province, en occupant 42 % des nouveaux emplois disponibles.

Le Grand Vancouver sera la première région concernée par la disponibilité de ces emplois : environ 650 000 se trouveront dans cette région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...