•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paul Zaidan aura un deuxième procès pour l’enlèvement de Nicholas Tsouflidis

Paul Zaidan dans un corridor du palais de justice de Montréal.

Paul Zaidan est notamment accusé d’avoir participé à l’enlèvement et à la séquestration de Nicholas Tsouflidis, président de la chaîne de restaurants Chez Cora.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il y aura un deuxième procès dans l'affaire de l'enlèvement présumé du président des restaurants Cora, Nicholas Tsouflidis.

Le procès de l'ex-franchisé Paul Zaidan a avorté abruptement vendredi, après que les jurés eurent annoncé qu'ils étaient incapables de s'entendre sur un verdict. C’était la deuxième fois en 24 heures que les jurés arrivaient à une impasse.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales maintient les accusations et va de l'avant avec un nouveau procès. Le dossier sera de retour devant le tribunal vendredi.

Paul Zaidan, 52 ans, est accusé d’avoir participé à l’enlèvement et à la séquestration de Nicholas Tsouflidis, fils de la fondatrice des restaurants Chez Cora, et d’avoir tenté d’extorquer à sa mère, Cora Tsouflidou, la somme de 11 millions de dollars.

Nicholas Tsouflidis en entrevue à la télévision.

Nicholas Tsouflidis est président de la chaîne de restaurants Chez Cora (archives).

Photo : Radio-Canada

Le président des restaurants Chez Cora affirme qu'il a été enlevé devant son domicile à la pointe d’un fusil le 8 mars 2017, avant d’être ligoté et placé dans le coffre d’une voiture.

La défense de Paul Zaidan, un ex-franchisé de la chaîne de restaurants, a plaidé pour sa part que Nicholas Tsouflidis aurait inventé cette histoire de toutes pièces.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.