•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l’aide attendue pour les agriculteurs dévastés par les inondations en C.-B.

Deux bâtiments d'une ferme sont entourés d'eau à Abbotsford avec des montagnes en arrière-plan.

Les ministres de l'Agriculture du Canada et de la Colombie-Britannique doivent annoncer le plus important programme de relance agricole de l'histoire de la province.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La Presse canadienne

Des plans d'aide doivent être annoncés lundi en Colombie-Britannique pour venir en appui à l'industrie agricole dévastée par les inondations catastrophiques du mois de novembre dernier.

Les ministres de l'Agriculture du Canada et de la Colombie-Britannique seront sur place afin de procéder à l'annonce du plus important programme de relance agricole de l'histoire de la province.

Il y a trois mois, une multitude de secteurs du sud de la Colombie-Britannique et de l'île de Vancouver ont subi une combinaison de fortes pluies et d'importantes crues des eaux, ce qui a provoqué des inondations désastreuses.

Un engin de chantier déverse des déchets dans une benne.

Abbotsford a été durement touchée par les inondations en novembre dernier.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms / CBC

Dans la région d'Abbotsford, réputée pour l'importance de son secteur agricole, des maisons, des granges et des terres ont été détruites par l'eau. Des milliers d'animaux ont péri, des porcs et des volailles pour la plupart, parce que les éleveurs n'ont pu les secourir à l'arrivée rapide de l'eau.

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) affirme que les inondations de novembre en Colombie-Britannique ont constitué l'événement météorologique le plus coûteux de l'histoire de la province.

Les pertes de biens assurés se sont élevées à environ 450 millions de dollars, ce qui n'inclut pas les dégâts subis par diverses infrastructures, dont les routes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...