•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kevin Falcon est le nouveau chef du Parti libéral de la Colombie-Britannique

Kevin Falcon est debout souriant

Kevin Falcon a été élu chef du Parti libéral de la Colombie-Britannique lors d'un vote en ligne et au téléphone.

Photo : Kevin Falcon

Radio-Canada

L'ancien ministre provincial des Finances, Kevin Falcon, a été élu chef du Parti lbéral de la Colombie-Britannique lors d'un vote en ligne et au téléphone effectué par environ 43 000 membres de la formation politique.

M. Falcon a remporté 52 % des voix après un cinquième tour de scrutin. L'annonce a été faite samedi soir lors du congrès du parti au Sheraton Wall Centre à Vancouver.

Le vote qui avait commencé jeudi affrontait six autres candidats : Michael Lee, Ellis Ross, Renee Merrifield, Gavin Dew, Val Litwin et Stan Sipos. Ils cherchaient à remplacer l'ancien chef, Andrew Wilkinson, qui a démissionné après les élections provinciales d'octobre 2020, remportées par le Nouveau Parti démocratique (NPD).

Plus tôt dans la journée de samedi, la Cour suprême de la Colombie-Britannique a donné le feu vert au Parti libéral pour qu'il rende public le nom du vainqueur.

Le tribunal a ainsi rejeté la requête d'un membre de longue date du Parti libéral, Vikram Bajwa, qui avait demandé mercredi que soit repoussée de 15 jours la publication des résultats, car il souhaitait mieux comprendre la procédure de vérification de milliers de nouveaux membres de la formation politique.

La juge Heather MacNaughton affirme n'avoir trouvé aucune preuve d'irrégularités dans les adhésions ni de fraude généralisée.

En janvier, le parti a eu un gain de plus de 20 000 membres, ce qui fait grimper le total au sein du Parti libéral à environ 43 000.

Les sept candidats en lice à la chefferie du Parti libéral de la Colombie-Britannique sont debout devant des podiums lors d'un débat.

Les sept candidats qui étaient en lice à la chefferie du Parti libéral de la Colombie-Britannique.

Photo : Parti libéral de la Colombie-Britannique

Différents candidats, comme Val Litwin, ont exprimé leur inquiétude au sujet de l’adhésion de certains membres au parti. Ce dernier dit avoir envoyé une lettre au Parti libéral en décembre pour souligner que certaines adhésions au parti comprenaient des personnes aux adresses inexistantes.

Les représentants des campagnes de deux autres candidats à la direction du parti, Michael Lee et Gavin Dew, ont également confirmé qu'ils avaient aussi envoyé une lettre conjointe au Parti libéral au sujet de l’adhésion de membres.

Un avocat du Parti libéral a répondu que M. Bajwa n'avait pas fourni de preuves substantielles pour appuyer ses craintes d'irrégularités électorales.

Nous croyons que le comité d’organisation des élections, le parti et le directeur général des élections ont suivi les étapes adéquates pour déterminer l’admissibilité des membres électeurs en réalisant cet audit sur des membres du parti, avait indiqué le porte-parole du Parti libéral, David Wasyluk, dans une déclaration.

D'après des informations de Meera Bains et Dominique Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !