•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’emploi légèrement moins affecté en janvier par Omicron au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Des travailleurs de la construction s'affairent à construire un duplex.

Le taux de chômage a connu une légère baisse en janvier, par rapport à décembre, dans la région.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

L’emploi a été légèrement moins affecté en janvier par le variant Omicron au Saguenay-Lac-Saint-Jean, par rapport à l’ensemble de la province. Le taux de chômage a de son côté baissé d’un dixième de point pour s’établir à 5,4 %.

La région a gagné 200 emplois en janvier, par rapport à décembre, selon les données de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) publiées vendredi.

Le gain s’est fait sentir du côté des emplois à temps plein, avec 600 emplois supplémentaires, alors qu’une baisse de 400 emplois a été enregistrée du côté des emplois à temps partiel.

La région comptait ainsi 122 400 emplois en janvier et 6900 personnes sans emploi.

L’emploi demeure sous le seuil du nombre d’emplois avant le début de la pandémie, en février 2020, où la région dénombrait alors 128 900 emplois.

À l’échelle de la province, janvier s’est traduit par une baisse de l’emploi, qui se retrouve également dans la majorité des régions, alors que le variant Omicron a forcé la suspension des activités dans plusieurs secteurs.

En plus du Saguenay-Lac-Saint-Jean, seules les régions de Montréal, Lanaudière, Laval et de l’Outaouais ont connu une hausse, selon les données désaisonnalisées par l’ISQ, à partir des données publiées par Statistique Canada.

Légère baisse du taux de chômage

Le taux de chômage a connu par ricochet une légère baisse de 0,1 % en janvier par rapport à décembre dans la région.

La région fait partie également des quelques régions qui ont enregistré une baisse en janvier, alors que la majorité des régions ont vu leur taux de chômage augmenter.

À 5,4 %, le taux de chômage régional demeure plus élevé que celui de la province, comme c’est le cas depuis le mois de septembre. Il s’est maintenu à 4,9 % en janvier pour l’ensemble du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !