•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa « clarifie » son décret sur la vaccination obligatoire des camionneurs

Trois camions garés devant le parlement.

L'obligation vaccinale pour les camionneurs est à l'origine de la mobilisation qui s'est amorcée la semaine dernière.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

La Presse canadienne

Le gouvernement fédéral a publié un décret précisant sans ambiguïtés que les camionneurs ne sont pas exemptés de la vaccination obligatoire, après un certain imbroglio chez les fonctionnaires.

L'Agence des services frontaliers du Canada a créé une confusion généralisée, le mois dernier, lorsqu'elle a publié un communiqué précisant que les camionneurs non vaccinés contre la COVID-19 seraient toujours exemptés de la quarantaine obligatoire et du dépistage au Canada en franchissant la frontière canado-américaine.

Le gouvernement fédéral a aussitôt déclaré, le lendemain, que ce communiqué avait été envoyé par erreur, mais des camionneurs non vaccinés avaient déjà franchi la frontière pour se rendre aux États-Unis.

La Presse canadienne a révélé plus tard que l'imbroglio résultait d'une mauvaise interprétation de la directive par les fonctionnaires de l'Agence des services frontaliers et de l'Agence de la santé publique du Canada. On ne s'entendait pas sur le fait de savoir si un décret promulgué par le cabinet couvrait ou non les camionneurs.

Des mesures maintenues jusqu’à fin février

COVID-19 : tout sur la pandémie

Consulter le dossier complet

Une représentation du coronavirus.

Le gouvernement a promulgué cette semaine un nouveau décret pour bien préciser que les camionneurs non vaccinés ou partiellement vaccinés n'étaient pas exemptés de la vaccination obligatoire lorsqu'ils entrent au Canada, sauf s'ils livrent des fournitures et de l'équipement médicalement essentiels.

Le décret indique également que les résidents du territoire outre-mer français de Saint-Pierre-et-Miquelon, au sud de l'île de Terre-Neuve, seront exemptés de la vaccination obligatoire s'ils viennent au Canada pour recevoir des soins médicaux dans les quatre jours après leur arrivée.

L'Agence de la santé publique du Canada a déclaré que le gouvernement avait prolongé la plupart de ses mesures aux frontières et mis à jour d'autres directives. L'agence a précisé que toutes ces mesures seraient en vigueur au moins jusqu'à la fin du mois de février.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.