•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réconciliation : Victoria versera 200 000 $ aux nations Songhees et Esquimalt

Des personnes autochtones dansent avec des habits traditionnels.

Les dirigeants des nations Songhees et Esquimalt se disent très heureux de cette décision.

Photo : Mike McArthur / CBC

La Ville de Victoria a voté en faveur d’un fond de la réconciliation de 200 000 dollars, provenant des surplus budgétaires de 2021, qui sera remis aux nations Esquimalt et Songhees sur le territoire desquels se trouve la capitale britanno-colombienne. Selon la mairesse, il s’agirait d’une première au Canada.

Cette enveloppe s’inscrit dans le cadre d'un projet pilote qui s’échelonnera sur 5 ans et qui prévoit que 200 000 dollars provenant des revenus excédentaires de la municipalité seront versés aux deux communautés autochtones chaque année. Le projet sera ensuite réévalué.

C’est un bon pas dans la bonne direction, mais le conseil ne va pas aussi loin que j’aurais espéré qu’il aille, explique la mairesse de Victoria, Lisa Helps, qui a présenté la proposition initiale pour ce financement.

Photo du parlement britanno-colombien à Victoria.

La ville de Victoria est située le territoire traditionnel de la Première Nation Lekwungen, aujourd'hui Esquimalt et Songhees.

Photo : Tourisme Victoria

La proposition initiale voulait que les Songhees et les Esquimalt partagent à perpétuité une part des revenus de la Ville qui croissent au même rythme que la ville.

Je pense qu’à une ère de véritable réconciliation, la reconnaissance doit être plus que des mots. Il doit y avoir une réelle prise de conscience que nous sommes sur un territoire autochtone et cette subvention est une forme de reconnaissance, dit Lisa Helps.

« À ma connaissance, nous sommes les premiers à faire ce pas au Canada. »

— Une citation de  Lisa Helps, mairesse de Victoria

Bien que la clause concernant le fonds attribué aux nations Songhees et Esquimalt ait été votée jeudi, la capitale doit toujours approuver le budget de 2022, une étape qui est prévue pour avril.

Une décision bienvenue

Les dirigeants des nations Songhees et Esquimalt se disent très heureux de cette décision de créer un fond pour la réconciliation dans le budget de 2022.

C’est une étape tangible et bienvenue pour renforcer notre vision commune d’unité afin que toutes les familles de la région puissent s’épanouir et prospérer, indiquent-ils dans une déclaration.

Dans une lettre datée du 4 janvier 2022 et adressée à la mairesse de Victoria, le chef de la nation Songhees, Ron Sam, souligne d’ailleurs que la municipalité profite depuis longtemps du développement qui se fait sur le territoire traditionnel des deux communautés autochtones.

Les bénéfices de la Ville se sont faits au détriment de la nation Songhees, qui ne possède plus qu’une fraction de son territoire original et qui fait face à des revenus insuffisants pour mener à bien ses programmes et ses services, sa revitalisation de la langue et de la culture et son intendance des eaux et de la terre, écrit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !