•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jury dans l’impasse au procès de Paul Zaidan

Nicholas Tsouflidis en entrevue à la télévision.

Nicholas Tsouflidis est président de la chaîne de restaurants Chez Cora.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Au sixième jour des délibérations, le jury se trouve dans une impasse au procès de Paul Zaidan, à Laval.

Dans une note envoyée au juge, les jurés affirment qu'ils n'arrivent pas à s'entendre sur un verdict unanime.

Après une pause, le juge les incitera à poursuivre leurs discussions en vue de rendre un verdict.

S'ils ne parviennent toujours pas à une entente, le procès pourrait avorter, mais cette option n'est pas envisagée pour le moment.

Paul Zaidan, 52 ans, est accusé d’avoir participé à l’enlèvement et à la séquestration de Nicholas Tsouflidis, fils de la fondatrice des restaurants Chez Cora, et d’avoir tenté d’extorquer à sa mère, Cora Tsouflidou, la somme de 11 millions de dollars.

Le président des restaurants Chez Cora affirme qu'il a été enlevé devant son domicile à la pointe d’un fusil le 8 mars 2017, avant d’être ligoté et placé dans le coffre d’une voiture.

La défense de Paul Zaidan, un ex-franchisé des restaurants Chez Cora, a plaidé pour sa part que Nicholas Tsouflidis aurait inventé cette histoire de toutes pièces.

Son frère Theoharis Tsouflidis estime aussi que Nicholas a simulé son enlèvement pour lui faire porter le blâme et le discréditer auprès de la famille.

La peine maximale pour enlèvement ou extorsion est l’emprisonnement à perpétuité. La séquestration est passible de 10 ans de pénitencier.

Avec les informations de Geneviève Garon

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.