•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johanne Beausoleil confirmée comme directrice générale de la Sûreté du Québec

Chargement de l’image

Johanne Beausoleil est la première femme à diriger la police provinciale.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

La Presse canadienne

L'Assemblée nationale a entériné mercredi la nomination de Johanne Beausoleil à titre de directrice générale de la Sûreté du Québec (SQ). Elle occupait, depuis 2019, les fonctions de directrice par intérim.

En vertu des règles, le premier ministre François Legault devait soumettre le nom de Mme Beausoleil au vote à l'Assemblée nationale, où elle devait récolter au moins les deux tiers des voix.

Sa candidature a été appuyée mercredi par le gouvernement caquiste, les libéraux, les solidaires et les péquistes.

Seuls les députés indépendants de Chomedey (Guy Ouellette), d'Iberville (Claire Samson) et de Bonaventure (Sylvain Roy) se sont opposés à la nomination de Johanne Beausoleil à titre de cheffe de la SQ.

Civile, ancienne haute fonctionnaire ayant également œuvré à la SQ comme vérificatrice interne, Mme Beausoleil a remplacé en 2019 Mario Bouchard, parti à la retraite, qui, lui, remplaçait Martin Prud'homme.

En point de presse à l'Assemblée nationale en novembre 2019, aux côtés de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, Mme Beausoleil avait affirmé vouloir être un exemple pour les femmes.

Si je peux ouvrir la voie et amener les femmes officiers à être plus présentes, ça va me faire plaisir d'encourager ça, avait-elle déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !