•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’audience disciplinaire sur un cas de racisme au hockey à l’Î.-P.-É. a commencé

Chargement de l’image

Âgé de 16 ans, Mark Connors est le gardien de but de l'équipe de hockey mineur des Hawks d'Halifax.

Photo : Gracieuseté Wayne Connors

Radio-Canada

Une première audience disciplinaire au sujet du cas d’un joueur d'Halifax qui dit avoir été victime de racisme lors d'un tournoi de hockey mineur à l'Île-du-Prince-Édouard a eu lieu mardi.

Le gardien de but des Hawks d’Halifax, Mark Connors, était l’un des participants à cette première journée de l'audience disciplinaire concernant ces allégations de racisme. D’autres personnes touchées dans par affaire y ont aussi assisté.

Ce joueur de hockey âgé de 16 ans allègue avoir été insulté avec le mot qui commence par la lettre N lors d’un match de hockey, en novembre dernier, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Les insultes auraient continué, dans les jours qui ont suivi, à l’extérieur de la patinoire notamment à l'hôtel.

Chargement de l’image

Connor Cameron, directeur exécutif de Hockey Î.-P.-E.

Photo : Radio-Canada

Connor Cameron, le directeur de Hockey Île-du-Prince-Édouard, reconnaît que ce cas tarde à être résolu.

Il souligne néanmoins qu’il était nécessaire de prendre plus de temps pour en faire l’analyse, étant donné de la nature des allégations.

Les membres du comité sont très qualifiés. Ils viennent tous de divers milieux de l’Île-du-Prince-Édouard et nous sommes donc très enthousiastes à l’idée de commencer les procédures, a-t-il dit.

La semaine dernière, un rapport de 29 pages sur l'enquête indépendante menée sur cette affaire a été envoyé à la famille du joueur.

Ce document reste pour l’instant confidentiel.

Selon Connor Cameron, le comité disciplinaire espère arriver à une résolution rapidement.

Une nouvelle composition du comité

Le directeur de Hockey Île-du-Prince-Édouard assure que le comité disciplinaire qui se penche le cas de Mark Connors est composé de nouveaux membres.

Selon Connor Cameron, les anciens membres de ce comité ont démissionné à la suite de la gestion controversée d'un incident survenu en décembre à l'île.

[Cette démission] n’était pas un aveu de culpabilité. C’était une admission par toute l’organisation que les choses doivent changer et nous continuons à travailler avec ce processus maintenant, explique Connor Cameron.

L’ancien comité avait décidé de suspendre le joueur de hockey, Keegan Mitchell, qui a critiqué Hockey Île-du-Prince-Édouard pour sa gestion d’un cas de racisme contre un joueur asiatique.

Selon Keegan Mitchell, l’organisme avait attribué une suspension trop peu sévère à un joueur qui aurait proféré telles insultes.

Keegan Mitchell a manifesté son mécontentement sur ses réseaux sociaux. Il avait ensuite été suspendu indéfiniment pour avoir contrevenu à la politique de Hockey Île-du-Prince-Édouard sur l’usage des réseaux sociaux.

Le comité disciplinaire a décidé de permettre sa réintégration à la suite des réactions négatives suscitées par cette suspension.

Hockey Île-du-Prince-Édouard s’est également excusé pour des erreurs dans la gestion de ce dossier.

Avec les renseignements de Brian Higgs de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !