•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un village de création à venir dans l’église Plymouth-Trinity de Sherbrooke?

L'église au coeur de Sherbrooke.

L'église Plymouth-Trinity pourrait être transformée en lieu de création.

Photo : Radio-Canada / Daniel Mailloux

Thomas Deshaies

Le projet « Hub créatif La Flèche-Trinity » pourrait voir le jour dans l’église Plymouth-Trinity, située sur la rue Dufferin. Cette église est, selon la Ville, le deuxième plus vieux bâtiment historique de la municipalité.

Les élus du conseil municipal ont accepté, mardi soir, d’investir 650 000 $ pour faire l’acquisition de l’église afin d’en faire don aux organismes culturels qui sont promoteurs du projet. Cette somme provient d’une enveloppe de 1,2 M $ octroyée par le gouvernement du Québec pour la relance des centres-villes.

Selon l’un des promoteurs, Éric Desmarais, l'église deviendrait ainsi un lieu de création, diffusion, médiation culturelle et d’innovation. Un projet qui, selon lui, s’arrimerait d’ailleurs parfaitement avec le développement de la filière du jeu vidéo à Sherbrooke.

« Ce qu’on vise à faire, c’est de créer un véritable village de création. »

— Une citation de  Éric Desmarais, un promoteurs du projet Hub créatif La Flèche-Trinity

L'église serait reconvertie en cinémathèque, et un bâtiment serait construit à l’arrière de l’église. Le projet propose notamment 15 résidences d’artistes, un studio de tournage, des locaux de création et un lieu de diffusion.

« On répond à des besoins immobiliers que l’ensemble des partenaires ont et on va trouver une solution à court terme. »

— Une citation de  Éric Desmarais, l’un des promoteurs du projet Hub créatif La Flèche-Trinity

Un projet de 17 millions de dollars

Le projet est actuellement évalué à 17 M $. Un montant de 3 millions $ serait directement investi par les organismes promoteurs.

ORGANISMES DERRIÈRE LE PROJET

  • Sporobole
  • Conseil de la culture de l’Estrie
  • La Petite boite noire
  • La Maison des arts de la parole
  • CFLX
  • Hub numérique Estrie

Une forte majorité des élus ont accueilli favorablement la démarche. J’ai regardé le projet et en bon français, j’ai trippé, s’est exclamée la conseillère municipale Catherine Boileau. C’est un projet porteur, a ajouté le conseiller Marc Denault.

À noter que le Service des communications de la Ville de Sherbrooke a fait savoir à Radio-Canada qu’elle ne procédera pas à l’acquisition du bâtiment tant que la situation de la famille Rodriguez-Flores, qui s’est réfugiée, dans l’église ne sera pas réglée.

Trois autres projets pour la revitalisation

Les élus de Sherbrooke ont aussi accepté d’investir les fonds du gouvernement dans trois autres projets, dont l’installation de l’Espace TI au centre-ville, le financement d’une démarche de marketing pour développer une identité de marque et la création du Fonds de soutien à des initiatives de rayonnement du centre-ville.

Selon le directeur du Bureau de coordination du développement économique à la Ville, Philippe Cadieux, il y a eu une hausse de 7 % du taux d’inoccupation des locaux commerciaux au centre-ville en raison de la pandémie. Le taux est maintenant de 23 %.

Tous ces investissements devront au préalable être autorisés par le ministère de l’Économie du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !