•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police d’Ottawa arrête un 3e homme en lien avec la manifestation

Des policiers interviennent au centre-ville d'Ottawa

Des policiers à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a procédé à l’arrestation d'un troisième homme en lien avec la manifestation qui se poursuit dans la capitale fédérale. Un homme de 48 ans a été arrêté pour avoir proféré des menaces et conseillé de commettre un acte criminel.

Il s'agit d'une troisième arrestation. L'homme, qui est québécois, est accusé relativement à des menaces et des commentaires publiés sur les médias sociaux alors qu'il était à Ottawa, a indiqué le SPO mercredi.

Le corps policier avait indiqué mardi soir, par voie de communiqué, avoir procédé à l’arrestation de deux hommes en lien avec la manifestation dans la capitale fédérale. Le premier est accusé de méfaits; l'autre, de port d’arme à une assemblée publique.

Nous voulons être clairs tant au sujet des manifestations actuelles que pour toute manifestation prévue : les activités illégales ne seront pas tolérées, prévient également le SPO.

Un Ottavien de 29 ans, Matthew Dorken, a été arrêté mardi et accusé de méfaits totalisant 5000 $. Les faits reprochés remonteraient à samedi dernier, mais le SPO précise ne pas avoir procédé immédiatement à l'arrestation de l'homme pour éviter une plus vaste confrontation.

Le deuxième homme accusé, Andre J. Lacasse, est aussi d’Ottawa et est âgé de 37 ans. Il est accusé d’avoir porté une arme et a été arrêté dimanche, indique-t-on dans le communiqué de la police.

Le SPO précise que 13 enquêtes sont toujours en cours pour des méfaits survenus dans la foulée de la manifestation.

La mobilisation a débuté vendredi pour culminer, samedi, avec l'arrivée de nombreux convois de camionneurs.

Mardi, des manifestants étaient toujours présents, même s'ils étaient moins nombreux. Le SPO estime que 50 personnes se trouvent sur la colline du Parlement et 200 autres aux alentours.

Le mouvement de protestation initial, un convoi de camionneurs de l’ouest du Canada, s’est organisé en opposition à la réglementation fédérale obligeant les camionneurs transfrontaliers à être vaccinés. De nombreux manifestants s'opposent aussi à plusieurs autres mesures sanitaires.

La section Commentaires est fermée

Compte tenu de la nature délicate ou juridique de cet article, nous nous réservons le droit de fermer la section Commentaires. Nous vous invitons à consulter nos conditions d’utilisation. (Nouvelle fenêtre)

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ottawa-Gatineau

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ottawa-Gatineau.