•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les médecins peuvent prescrire des « bains de forêt » dans les parcs nationaux

Chargement de l’image

Le programme PaRx recommande que les spécialistes de la santé prescrivent des « bains de forêt » à leurs patients.

Photo : Radio-Canada / Thierry Vernet

Les médecins peuvent désormais prescrire des cartes d’entrée Découverte de Parcs Canada à leurs patients qui souffrent de dépression ou de troubles anxieux par l’entremise du programme de prescription de la nature.

Le programme PaRx, qui recommande que les spécialistes de la santé prescrivent des bains de forêt à leurs patients, a été lancé en 2020 par la Fondation des parcs de la Colombie-Britannique.

Depuis, il s'étend à l'Ontario, à la Saskatchewan et au Manitoba.

Chargement de l’image

Les professionnels de la santé recommandent deux heures dans la nature par semaine.

Photo : Radio-Canada / Dominique Lévesque

Grâce à la collaboration de Parcs Canada, les médecins inscrits au programme pourront prescrire à leurs patients une visite dans l’un des parcs et sites historiques du pays.

Il sera possible [pour les détenteurs d'une prescription] de visiter le parc Pacific Rim en Colombie-Britannique ou encore Banff et Jasper gratuitement, explique le directeur général de la Fondation BC Parks, Andrew Day.

Les professionnels de la santé recommandent au moins deux heures dans la nature par semaine en séances d'un minimum de 20 à 30 m, soit le temps nécessaire pour que l'hormone du stress, le cortisol, commence à chuter et le moment où les personnes disent se sentir plus calmes, heureuses et connectées à leur communauté.

Si cela ne peut pas remplacer un traitement avec un professionnel et des médicaments lorsque c'est nécessaire, les promenades dans la nature sont un traitement de rechange et complémentaire très positif, affirme Frederick Grouzet, professeur de psychologie à l'Université de Victoria

Chargement de l’image

Le parc Deer Lake à Burnaby, en banlieue de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Dominique Lévesque

Les bienfaits sont importants. On le voit sur le plan physique, mais aussi le plan mental. Cela donne un peu plus d'énergie mentale. Cela crée aussi des émotions plus positives, précise Frederick Grouzet.

« Les promenades dans la nature aident aussi à être un peu plus résilient quand on a des difficultés dans la vie parce qu'il y a un pouvoir de restauration mentale que l'on trouve dans la nature. »

— Une citation de  Frederick Grouzet, psychologue, Université de Victoria

En plus des avantages pour la santé mentale, les bains de forêts ont également un effet positif sur la santé physique, souligne Frederick Grouzet.

À partir du moment où l'on est dans la nature, on a accès à une qualité d'air qui est meilleure et, la plupart du temps, lorsqu'on est dans la nature, on a une activité physique et, donc, l'activité physique en soi a un impact sur la santé physique.

Seule ombre au tableau : les promenades dans la nature doivent être prescrites et encadrées par un professionnel, ajoute Frederick Grouzet, car pour certaines personnes qui ont eu des mésaventures ou qui craignent les animaux sauvages et les endroits isolés, une sortie dans la nature pourrait ne pas être aussi zen qu'on le souhaite.

Les personnes qui souffrent de dépression ou d’anxiété sont invitées à en parler à leur médecin de famille, qui pourra décider de prescrire des séances dans la nature.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !