•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe entre Sherbrooke et ses policiers

Chargement de l’image

Divers moyens de pression avaient été mis en place, dont un rassemblement devant le quartier général à l'été 2021 (archives).

Photo : Radio-Canada / John Naïs

Après deux ans de négociations parfois houleuses, la Ville de Sherbrooke et le syndicat des policiers en sont venus à une entente de principe.

Dans un communiqué émis, mardi, la Ville de Sherbrooke a annoncé qu'elle s'était entendue avec l'Association des policiers et policières de Sherbrooke sur un nouveau contrat de travail.

La convention collective des policiers était échue depuis le 31 décembre 2019.

Les parties ont convenu de ne pas dévoiler les détails de cette entente avant que les membres en soient informés.

Cette entente doit être soumise aux membres en assemblée générale.

L’APPS avait mis en place divers moyens de pression, dont les pantalons de camouflage et les drapeaux sur les véhicules de patrouille ainsi que des affiches avec des slogans syndicaux à l’extérieur et à l’intérieur du quartier général.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !