•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès du Sgt Harnett : l’accusé a offert de plaider coupable d’homicide involontaire

Andrew Harnett en uniforme.

Le sergent Andrew Harnett, 37 ans, est mort après avoir été traîné par une voiture qu'il avait interceptée.

Photo : Twitter / Service de police de Calgary

Radio-Canada

Avant le début du procès, lundi, la Couronne a refusé une offre de l'adolescent accusé du meurtre au premier degré du policier calgarien Andrew Harnett de plaider coupable d’homicide involontaire.

L'accusé avait 17 ans au moment des faits et ne peut être nommé en raison de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Le procureur de la Couronne Mike Ewenson a indiqué qu'il demandera que l'accusé soit condamné comme adulte s'il est reconnu coupable.

Le sergent Andrew Harnett a été tué lors d’un contrôle routier la veille du jour de l’An 2020. Au moment où il arrivait pour remettre une contravention au conducteur du VUS qu’il avait intercepté parce qu'il circulait les feux éteints, celui-ci a démarré. Le policier s'est accroché à sa portière et a été traîné sur près de 500 m avant de tomber du véhicule dans la trajectoire d’une voiture arrivant en sens inverse.

L'adolescent n'avait pas de permis de conduire valide ni de pièces d'identité. Le passager du siège avant, pour sa part, faisait l'objet de mandats d'arrêt.

Les avocats de l'accusé ne contestent pas le fait qu'il conduisait au moment de la mort d'Andrew Harnett. En revanche, ils soutiennent que les gestes de leur client ne répondent pas aux critères d'une accusation pour meurtre.

Vendredi, le passager avant du véhicule au moment de la mort du policier, Amir Abdulrahmen, a écopé d’une peine de cinq ans de prison. Le mois dernier, il a plaidé coupable à une infraction d’homicide involontaire.

Un 3e passager à l'identité non confirmée

La police de Calgary a publié un communiqué de presse dans les semaines suivant la mort d'Andrew Harnett afin d’identifier un troisième homme qui était assis à l’arrière du véhicule au moment du contrôle routier.

Le Service de police de Calgary n’a jamais confirmé publiquement l'identité de cet individu.

Néanmoins, l'agent Scott Gutterson premier témoin de la Couronne, estime connaître son identité. Plusieurs renseignements laissent entendre qu'il s'agirait bien de cette personne, selon lui.

Toutefois, quand il a été questionné, l'homme a nié avoir été dans le véhicule au moment de l'incident.

Des données d’une tour de téléphonie mobile démontrent que l’homme se trouvait dans la zone où a eu lieu le contrôle routier, mais qu'il habite à proximité.

Un appel téléphonique a été passé de son appareil à une adresse sur Tarington Close, le même cul-de-sac où le véhicule a été découvert après la mort d’Andrew Harnett.

Je crois que c’est très, très fortuit que cette personne, que je pense être le passager arrière, fasse un appel tout juste après le meurtre du sergent [Andrew] Harnett [dans une résidence située dans le] cul-de-sac où le véhicule a été abandonné.

Avec les informations de Meghan Grant

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.