•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une infirmière sera candidate de la CAQ dans Marie-Victorin

Chargement de l’image

Shirley Dorismond, candidate de la CAQ dans Marie-Victorin

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Shirley Dorismond, une infirmière qui a reproché au gouvernement Legault de manquer de respect envers sa corporation, se présentera pour la Coalition avenir Québec (CAQ) lors de l'élection partielle dans Marie-Victorin.

Le chef caquiste François Legault, qui n’a pas évoqué de date précise pour cette élection partielle, a présenté Mme Dorismond dimanche en reconnaissant que cette candidature pourrait surprendre quelques personnes.

La qualifiant de candidate exceptionnelle et de femme d’action, il a fait valoir le travail de Mme Dorismond lors des dernières négociations auprès de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), où elle a occupé la fonction de vice-présidente.

« C’est possible que vous trouviez des traces d’endroits où on n’était pas toujours d’accord au début de la négociation. »

— Une citation de  François Legault, chef de la Coalition avenir Québec

Le chef caquiste a profité de la tribune pour dire que son gouvernement a tenu la majeure partie de ses promesses.

Chargement de l’image

Shirley Dorismond a annoncé qu'elle allait briguer les suffrages dans la circonscription de Marie-Victorin lors d'une conférence de presse en compagnie du premier ministre et chef de la CAQ François Legault dimanche après-midi.

Photo : Radio-Canada / Yessica Chavez

Shirley Dorismond, qui a grandi dans la circonscription de Marie-Victorin, a confié que le fait qu’une élection doive s’y dérouler a aussi pesé dans la balance pour la convaincre d’y prendre part.

« J’ai hâte de travailler avec Christian Dubé [le ministre de la Santé], qui va peut-être me trouver fatigante, mais le premier ministre m’a donné le feu vert. »

— Une citation de  Shirley Dorismond, candidate de la CAQ dans Marie-Victorin

Citant la volonté de changement et l’accessibilité des soins comme deux raisons qui l’ont poussée à sauter dans l’arène politique, la nouvelle candidate estime qu’il faut accorder plus de place aux compétences dans le réseau de la santé.

Il faut remettre la prévention et la promotion de la santé au centre de nos décisions, a-t-elle martelé.

L'annonce de la candidature de Shirley Dorismond dans Marie-Victorin

Anciennes déclarations percutantes

Les représentants des médias qui ont assisté à cette conférence de presse ont rappelé au premier ministre une déclaration de sa candidate en juillet dernier lorsqu'elle avait parlé de racisme systémique, une idée rejetée par M. Legault.

Mme Dorismond a alors rétorqué que la chose la plus importante consiste à lutter contre le racisme.

De son point de vue, le gouvernement Legault est le premier à avoir agi dans ce sens.

Comme syndicaliste, Mme Dorismond avait aussi accusé le premier ministre Legault d'être complice d'une violence organisationnelle subie par les infirmières.

Le siège de la circonscription de Marie-Victorin à l'Assemblée nationale est vacant depuis les dernières élections municipales. La députée Catherine Fournier a en effet été élue à la mairie de Longueuil.

Ce comté a longtemps été considéré comme un château fort péquiste (de 1985 à 2019) jusqu’au départ de Mme Fournier.

Calendrier déterminé par le gouvernement

Le député du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a commenté sur Twitter la prérogative du premier ministre de choisir le moment où il va déclencher l’élection partielle dans Marie-Victorin.

Je suis d’avis que c’est le Directeur général des élections qui devrait choisir la date d’une élection partielle et non le gouvernement, a tweeté M. Bérubé. Selon lui, il s’agit d’un pouvoir nullement justifié qui permet au gouvernement de déterminer ses intérêts dans une élection partielle et d’agir selon son propre calendrier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !