•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa nommera un représentant spécial chargé de la lutte contre l’islamophobie

Ahmed Hussen en conférence de presse.

Le ministre fédéral du Logement, de la Diversité et de l'Inclusion, Ahmed Hussen

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le ministre fédéral du Logement, de la Diversité et de l'Inclusion, Ahmed Hussen, a annoncé vendredi par voie de communiqué que le gouvernement fédéral nommera un représentant spécial chargé de la lutte contre l'islamophobie.

Cette annonce intervient à la veille de la commémoration de l’attentat à la mosquée de Québec, survenu il y a cinq ans.

Le ministre a rappelé que, l'année dernière, le gouvernement avait annoncé son intention de faire du 29 janvier la Journée nationale de commémoration de l'attentat à la mosquée de Québec et d'action contre l'islamophobie.

« Au Canada, la diversité est un état de fait, mais l'inclusion est un choix. Les récents crimes haineux alimentés par l'islamophobie au Canada et ailleurs au monde nous rappellent la nécessité de faire preuve d'encore plus d'audace, de vigueur et de détermination dans notre lutte contre la haine. »

— Une citation de  Ahmed Hussen, ministre fédéral du Logement, de la Diversité et de l'Inclusion

M. Hussen écrit que le gouvernement fédéral réaffirme sa détermination à prendre des mesures pour dénoncer et combattre l'islamophobie et les crimes haineux, tout en soulignant que l'islamophobie est une réalité quotidienne pour les communautés musulmanes du Canada et du monde entier.

Le ministre a indiqué que cette décision répond à l'une des recommandations du Sommet national sur l'islamophobie tenu en juillet 2021.

« Nous avons écouté les communautés musulmanes partout au pays qui ont demandé la nomination d'un représentant spécial pour lutter contre l'islamophobie. Cette nomination sera une autre étape importante dans l'édification d'un Canada plus sécuritaire et plus inclusif pour tous. »

— Une citation de  Le ministre Ahmed Hussen

Le ministre a ajouté que le gouvernement envisage d’autres investissements pour aider les communautés à lutter contre les différentes formes de racisme, y compris l'islamophobie, et faire progresser les programmes de littératie numérique et de compétence civique afin d'éliminer la désinformation et les discours haineux en ligne.

Mustafa Farooq, président et chef de la direction du Conseil national des musulmans canadiens, a réagi favorablement à l’annonce d’Ottawa.

Nous sommes heureux de voir le gouvernement répondre à notre demande et, bien qu'il reste beaucoup à faire, il s'agit d'une étape importante, a-t-il déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !