•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie ravage un immeuble à logements de Drummondville

Des pompiers de Drummondville combattent un incendie.

L'incendie a éclaté sur la rue Alexandre.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Le réveil a été brutal pour une quarantaine de locataires de Drummondville vendredi matin. Un violent incendie a ravagé une bonne partie de leur immeuble à logements.

L’incendie s’est déclaré peu après 7 h dans un immeuble de 48 appartements sur la rue Alexandre.

Les pompiers de Drummondville ont obtenu l’assistance de collègues de la municipalité de Saint-Germain-de-Grantham, de Wickham et de Saint-Majorique-de-Grantham. Au total, une cinquantaine de pompiers ont travaillé pendant plus de trois heures et demie pour contrôler les flammes. 

Les résidents ont été évacués et pris en charge par des bénévoles du Service d'intervention d'urgence civil du Québec. 

Je me préparais pour aller travailler. On est venu cogner à ma porte pour me dire que les pompiers étaient arrivés et que le feu était pris dans l’immeuble, raconte un résident.

Je vais aller voir après que le feu soit éteint pour voir ce qu’il me reste. Selon moi, il ne restera pas grand-chose [...]. Je n’étais pas assuré, déplore un autre locataire.

Des pompiers tentent d'éteindre les derniers relents d'un incendie sur la rue Alexandre, à Drummondville.

Un violent incendie a ravagé l'immeuble, qui compte une quarantaine de logements.

Photo : Radio-Canada

Selon le Service de sécurité incendie de Drummondville, environ la moitié des appartements que compte l’immeuble sont maintenant inhabitables. Des analyses seront effectuées sur la portion de l’immeuble qui est toujours debout pour valider l’étendue des dommages, mais il est déjà clair que de nombreux locataires devront se trouver un nouveau toit.

Éléments suspects

On sait que ça a débuté à l’extrême droit du bâtiment, indique Yves Beaurivage, le directeur du Service de sécurité incendie et sécurité civile de Drummondville.

Il était encore trop tôt vendredi pour déterminer la cause exacte du sinistre. Dans un communiqué, le Service de sécurité incendie et sécurité civile de Drummondville a cependant indiqué que la cause de l’incendie a relevé des éléments suspects. La Sûreté du Québec mènera donc une enquête sur la scène du brasier.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !