•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de La Sarre envisage investir massivement dans la réfection de ses rues

La façade de l'hôtel de ville, l'hiver.

L'hôtel de ville de La Sarre

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

La Ville de La Sarre compte injecter près de 9 millions de dollars pour la réparation de ses rues au cours des deux prochaines années. 

Dans son plan triennal d’immobilisations (PTI), dévoilé le 25 janvier, l’administration municipale a confirmé son intention d’investir en priorité dans ses infrastructures routières.

Il y avait beaucoup de projets repoussés en raison de la COVID depuis 2020. Je crois par contre que les prochaines années vont être vraiment porteuses pour offrir un milieu de vie attractif et une qualité de vie aux citoyens de La Sarre, explique la directrice générale de la Ville, Isabelle D’Amours.

Le sport à l’avant-plan

La Ville souhaite également réserver un montant considérable pour l’ajout de plateaux sportifs. L’aménagement d’un nouveau terrain de pickleball et la réfection du terrain de balle ont d’ailleurs été annoncés lors du dépôt du budget, plus tôt cette semaine.

La directrice générale réaffirme la volonté du conseil municipal de porter le projet d’un complexe multisports sur le territoire de l’Abitibi-Ouest. La Sarre pourrait combler son manque de plateaux sportifs avec la construction d’un tel bâtiment, selon Mme D’Amours.

Comme on partage les plateaux sportifs avec le Centre de services scolaire du Lac-Abitibi, ce n’est pas toujours évident. [...] Ça limite parfois leur utilisation pour les retraités et les gens qui travaillent sur des quarts et qui voudraient se mettre en forme durant la journée. C’est un projet qui nous tient donc à cœur, soutient-elle.

Isabelle D'Amours, directrice générale de la Ville de La Sarre.

La directrice générale de la Ville de La Sarre, Isabelle D'Amours.

Photo : Crédit photo / Jean Caron

Politique de gestion des actifs

Afin de mieux cibler ce sur quoi investir, la Ville élaborera au cours des prochaines semaines une politique de gestion de ses actifs. Isabelle D’Amours estime qu’il s’agit d’un outil essentiel pour avoir une vision à long terme. 

Ça va être plus facile pour les dix prochaines années de prévoir des sommes vraiment réparties équitablement pour les futures générations, souligne-t-elle. 

L’administration municipale déposera le 1er février prochain sa planification stratégique, qui permettra d’établir ses futures actions, notamment au plan environnemental.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !