•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les étudiants de l’UQAT pourront être de retour sur les campus le 14 février

L'entrée principale de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda.

Le campus de Rouyn-Noranda de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

Les étudiants de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) pourront retourner sur les campus à compter du 14 février prochain.

Le recteur de l’UQAT, Vincent Rousson, indique que toutes les conditions imposées par les instances de l’université seront remplies pour permettre d'offrir une majorité de cours sur place ou selon une formule hybride à la mi-février.

Les dernières statistiques nous démontrent que les étudiants de l’UQAT sont les plus vaccinés dans le monde universitaire au Québec actuellement, autant les gens qui ont déjà leur troisième dose que ceux qui ont pris leur rendez-vous, se réjouit-il.

L'homme sourit à la caméra. Il porte des lunettes.

Le mandat de Vincent Rousson à titre de recteur de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue a débuté le 1er mars 2021.

Photo : Gracieuseté : UQAT/Louis Jalbert

Activités en présence

Le plan de déroulement de la session d’hiver élaboré par la direction de l’UQAT au début de janvier avait provoqué du mécontentement chez une partie de la communauté étudiante. Elle souhaitait d’emblée un retour généralisé en classe d’ici le 31 janvier.

Le ministère de l’Enseignement supérieur (MES) avait d’ailleurs confirmé à Radio-Canada le 20 janvier qu’il ne cautionnait pas les intentions de la direction et avait demandé une présence accrue des étudiants sur les campus d’ici la fin de janvier.

Vincent Rousson soutient que le MES est une fois de plus au courant des orientations de l’UQAT et que le ministère n’a pas mentionné avoir de problème avec celles-ci.

Le seuil [d’une majorité d’activités en présence] a été atteint le 24 janvier à l’université. Comme les universités sont un service essentiel, il y a des activités qui n’ont jamais arrêté, qui sont toujours demeurées en présentiel, fait-il remarquer.

Maintien de flexibilité

Vincent Rousson assure que tous les cours donnés directement sur les campus devront également pouvoir être suivis à distance, ce qui a toujours fait partie des intentions de la direction.

Nous mettons en œuvre toutes les mesures possibles et imaginables pour que les étudiants qui demeurent à distance un peu plus longtemps puissent aussi vivre une réalité en présence. Les étudiants peuvent en quelque sorte aller suivre leurs cours en présence sur les campus même s’ils sont à distance afin de profiter des installations, souligne-t-il.

Hausse du nombre d'inscriptions

La cinquième vague de COVID-19 et les nombreuses restrictions sanitaires imposées aux universités n’ont pas affecté le taux d’inscription à l’UQAT, selon Vincent Rousson.

Les étudiants ont encore quelques semaines pour abandonner leurs cours. On va donc avoir un portrait plus clair vers la mi-février. À ce moment-ci, les statistiques ne nous démontrent pas un recul du nombre d'inscriptions, au contraire, on a encore une hausse, comme certaines universités au Québec, précise-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !