•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mois de l’histoire des Noirs : 26 films, dont Apatrides, proposés en ligne par l’ONF

Un groupe de personnes réuni au pied d'un arbre en République dominicaine.

Une scène du film «Apatrides», de Michèle Stephenson

Photo : Cortesía Oficina Nacional de Cine de Canadá (ONF / NFB) / Francisco Alberto Rodriguez / Ariel Mota / Michèle Stephenson

Radio-Canada

Réalisé par Michèle Stephenson, le documentaire Apatrides, qui explore le racisme présent en République dominicaine envers les personnes d’origine haïtienne, sera présenté gratuitement à partir du 1er février sur le site de l’Office national du film (ONF).

Sorti au cinéma en août dernier, Apatrides a été tourné par Michèle Stephenson, une cinéaste québécoise née en Haïti. Il porte sur la tension raciale profonde qui divise les deux pays se partageant l’île d’Hispaniola : Haïti et la République dominicaine.

Le racisme envers les communautés haïtienne et dominicaine de descendance haïtienne est le résultat d’un système de caste raciale, expliquait Michèle Stephenson l’été dernier à la chroniqueuse de Tout un matin, Eugénie Lépine-Blondeau.

Les élites de peau plus claire qui sont au pouvoir ont des moyens, veulent faire des profits et garder une main-d’œuvre invisible, et même pour certains, dans un état d’esclavage, a-t-elle mentionné.

Apatrides a été récompensé lors de trois festivals de cinéma. Il a notamment reçu le prix spécial du jury dans la catégorie Long métrage canadien au Festival canadien du documentaire international Hot Docs en 2020.

Michèle Stephenson participera à une discussion entre cinéastes, qui aura lieu le 3 février à 12 h sur la chaîne YouTube de l’ONF. Animée par Carla Beauvais, cette discussion réunira également le militant Will Prosper, mais aussi la cinéaste et autrice Valérie Bah.

À l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, qui se déroule en février, l’ONF mettra également en avant 25 autres films, tels que le court métrage primé Âme noire, de Martine Chartrand, et Notes d’espoir, de Charles Officer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !